Analyse de systemes reactifs synchrones a des fins de verification. Application au langage esterel

par MICHEL BOURDELLES

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de ROBERT DE SIMONE.

Soutenue en 1999

à Paris, ENMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these decrit l'application de techniques de verification automatiques aux systemes reactifs synchrones. Cette etude a mene a l'implantation d'outils de verification de la partie controle de programmes esterel valides sur divers programmes. Cette these presente enfin une etude pour etendre ces outils de verification a l'interpretation des donnees. La verification de proprietes s'obtient par abstractions et parcours exhaustifs d'un modele des comportements du programme. Ce modele peut-etre, soit explicite et decrit par un automate, soit implicite et decrit par un systeme d'equations booleennes avec registres. Un algorithme de minimisation a partir de la representation explicite est propose et implemente. La verification par observateur de proprietes de surete et de vivacite a aussi ete implantee. L'automate global du programme ne peut-pas toujours etre directement construit. Pour le construire ont ete implantees les techniques d'abstraction et de reduction compositionnelle. Ces outils ont ete valides notemment sur les cas d'etude d'une turbine a vapeur et d'une cellule de production. Des algorithmes efficaces de calcul d'espace des etats a partir de la representation implicite du programme permettent de traiter des programmes de taille importante. Nous presentons une etude pour etendre ce calcul a l'interpretation de donnees dans des types finis en codant separement les parties operations sur le controle et operations sur les donnees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 p.
  • Annexes : 57 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.