Contribution à l'étude des facteurs climatiques, géologiques et géotechniques contrôlant la génération de laves torrentielles : application au secteur de Saint-Martin-de-la-Porte (Savoie, France)

par Claudia Sorgi-de Gennaro

Thèse de doctorat en Géologie de l'ingénieur

Sous la direction de Roger Cojean.

Soutenue en 1999

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Dans la vallee de la maurienne, nombreux sont les villages et les enjeux economiques menaces par les laves torrentielles. Nous avons cherche, a travers l'etude de trois torrents, de mieux comprendre le phenomene lave torrentielle, en nous interessant aux mecanismes d'initiation, propagation et depot. Dans un premiers temps, l'analyse des documents historiques a permis de mettre en evidence des periodes de crise communes aux trois bassins versants etudies, pendant lesquelles la frequence des evenements augmente sensiblement. Sachant que l'eau est un des facteurs declenchants principaux des laves torrentielles, nous avons analyse les relations existant entre les precipitations et l'occurrence des laves torrentielles. Un seuil d'alarme a pu etre etabli. L'etude de terrain a permis d'identifier les zones potentielles d'initiation des laves torrentielles et les zones les plus exposees a l'action du torrent ont ete identifiees. Les essais de laboratoire effectues sur des echantillons de depots de laves, de coulees boueuses et de leurs zones d'initiation respectives, ont conduit a la caracterisation geotechnique et petrophysique des materiaux a lave. La connaissance acquise des facteurs de predisposition et des facteurs declenchants des laves torrentielles, a permis la realisation d'une carte d'alea. Les parametres mecaniques obtenus a travers les essais de laboratoire ont permis de verifier la stabilite de zones particulierement a risque, grace a des calculs a l'equilibre limite (logiciel carter) et aux differences finies (logiciel flac). Plusieurs scenarios de declenchement ont ete simules et les resultats obtenus concordent avec les observations de terrain et l'analyse meteorologique : dans la zone etudiee, le mode d'initiation le plus frequent des laves torrentielles semble etre represente par des glissements de terrain induits par remontee de la nappe phreatique, due a des pluies continues sur plusieurs semaines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-162 (104 ref.)

Où se trouve cette thèse ?