Etude des mecanismes moleculaires d'autolyse de streptococcus thermophilus

par CLARA HUSSON KAO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-CLAUDE GRIPON.

Soutenue en 1999

à Massy, ENSIA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'autolyse bacterienne peut etre definie comme l'eclatement cellulaire resultant de la degradation du peptidoglycane par des enzymes appelees peptidoglycane-hydrolases (pgh). Ce phenomene est reconnu chez les bacteries lactiques pour avoir un impact positif sur le developpement des caracteristiques organoleptiques des produits laitiers fermentes. Il a ete peu etudie chez streptococcus thermophilus malgre l'importance economique de ce levain qui est utilise pour la production de yoghourts, de fromages italiens et de fromages a pate pressee cuite. L'objectif du present travail a ete d'acquerir, en vue de sa maitrise, une connaissance physiologique et moleculaire du phenomene d'autolyse chez s. Thermophilus. A cette fin, un interet tout particulier a ete porte sur le contenu en pgh de cet organisme. Six souches de s. Thermophilus spontanement autolytiques ont ete identifiees dans une premiere phase de travail. Elles presentent l'interet de se lyser massivement dans des conditions compatibles avec la technologie laitiere. Leur phenotype autolytique est lie a leur caractere lysogene, et semble resulter d'une repression incomplete du prophage. La lyse apparait etre le fait de l'action des proteines de lyse phagiques, en particulier de l'endolysine de 31 kda detectee par electrophorese sds-page renaturante exclusivement les souches autolytiques. Parallelement, deux pgh endogenes ont ete identifiees chez s. Thermophilus. L'une a ete detectee par electrophorese sds-page renaturante a 51 kda. L'autre mur 1, possedant une masse moleculaire de 24,7 kda, a ete identifiee par une approche genetique et presente la particularite, par rapport a d'autres pgh bacteriennes, de ne pas posseder dans sa sequence de domaine specifique de liaison a la paroi. Ce travail a ainsi permis d'elucider le mecanisme de lyse des souches autolytiques de s. Thermophilus et d'acceder a une connaissance plus fondamentale du systeme autolytique de cette espece.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Annexes : 391 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.