Penser le territoire au xixe siecle. Le cas des amenagements de la seine inferieure et de l'eure

par Nicolas Verdier

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de JACQUES REVEL.

Soutenue en 1999

à l'EHESS .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La creation des circonscriptions administratives en 1789-1790, l'equipement en bureaux de poste et en perception fiscale tout au long du xixe siecle, les premiers projets de ligne de chemin de fer entre paris et la mer vers 1830, les reunions de communes durant la premiere moitie du siecle, et les annexions de communes suburbaines (1790-1852) ainsi que la creation de lignes de tramways dans les annees 1870-1890 sont les cinq chapitres de cette these. Mais ce ne sont la que des outils donnant acces aux conceptions du territoire chez les differents acteurs prenant pan aux debats sur les amenagements. Ces acteurs, qui agissent en contexte, en fonction de leur culture en partie constituee par leurs pratiques, se repartissent depuis les ministres, jusqu'aux petitionnaires, en passant par les membres des ministeres, les deputes, les ingenieurs, les prefets et sous-prefets, et les conseillers municipaux. Les principaux resultats obtenus sont de deux ordres, le premier porte sur l'importance de la reference au territoire. Celle-ci, tres importante en 1790 disparait progressivement ensuite chez de nombreux acteurs, rapidement chez les deputes, plus lentement chez les conseillers municipaux. En revanche, les ingenieurs semblent conserver, voire ameliorer leur description du territoire tout au long du siecle. Le second concerne les usages de la carte geometrique, tant a l'echelle de la france (carte de cassini) qu'a celle de la commune (terriers puis cadastres). Dans ces cas, il semble que tres rapidement, apres 1830 pour la carte de cassini, et apres 1840 pour le cadastre, les usages de ces representations du territoire disparaissent. Seuls les acteurs urbains, en contact constant avec les ingenieurs semblent les utiliser plus tard, c'est-a-dire jusque vers 1870. A la place de la carte les differents acteurs font usage des indicateurs de la statistiques quantitatives telle que les quantites de populations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 609 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 781 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 3116
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4966
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.