Vivre et travailler au pays ? parenteles et renouvellement des groupes ouvriers dans un village industriel bourguignon

par NICOLAS RENAHY

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christian Topalov.

Soutenue en 1999

à l'EHESS .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le cas particulier d'un petit site industriel rural permet d'interroger les modalites de renouvellement de groupes localises au cours des dernieres decennies. C'est en partie par l'etude des parenteles et des lignages qu'il est donne a comprendre comment l'ancrage local et professionnel se perpetue. Un individu porte en lui l'heritage de logiques de parenteles. L'analyse de celles-ci favorise la mise au jour des mecanismes sociaux generant les migrations/sedentarisations, la mobilite et la reproduction sociale. Cette demarche amene a considerer l'impact de phenomenes macro-economiques a travers la gestion qui en est faite au sein des fratries : les effets des aleas de l'emploi sont mediatises par l'appartenance familiale de chacun. A partir d'une enquete ethnographique, il est par ailleurs possible d'analyser l'evolution recente d'une culture ouvriere localisee, qui recherche aujourd'hui a s'exprimer en dehors de la simple reference au salariat a une entreprise. L'identite des groupes ouvriers se perpetue grace a des logiques propres : tant celle d'une appropriation de la localite en vue de la symboliser -dans une demarche de representation de soi- que celle des jeux de parente par lesquels s'affirme un ordre territorial. Les groupes etudies maitrisent ainsi en partie les modalites de leur renouvellement -notamment a travers les mecanismes de socialisation et d'integration a un entre-soi specifique-, mais la culture ouvriere qui emerge n'existe cependant pas de facon autonome. Elle est le fruit d'une interaction personnalisee entre patronats et parenteles ouvrieres. L'interconnaissance territoriale, de meme qu'elle ordonne l'appartenance a l'industrie locale, regit les rapports dominants-domines en vigueur dans les entreprises. Tout au long de ce siecle, dans un systeme d'emploi paternaliste, comme aujourd'hui, dans des industries qui individualisent le rapport au travail et a la hierarchie, cette interconnaissance a ete a la base du renouvellement des groupes ouvriers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 483 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 142 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4947
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.