Syntaxe des phrases interrogatives en chinois

par Tsan-Hsiong Wang

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Alain Peyraube.

Soutenue en 1999

à Paris, EHESS .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre etude couvre une periode allant du xive siecle av. J. -c. Au xviiie siecle et porte sur l'ensemble des types de phrases interrogatives en chinois : questions wh, questions oui-non, questions disjonctives et questions a non a. Pour les questions wh, l'accent est mis sur l'evolution de la position du mot ou syntagme interrogatif ayant la fonction d'objet par rapport au verbe. Concernant les questions oui-non, notre etude porte sur l'evolution de leurs composants essentiels que sont l'adverbe interrogatif et la particule interrogative finale. Nous distinguons les adverbes interrogatifs utilises dans les questions rhetoriques et ceux utilises dans les questions sollicitant une information, et mettons en evidence les relations eventuelles entre ces differents adverbes. Quant aux questionsdisjonctives, originellement composees de questions oui-non accolees, l'accent est mis sur le processus de formation d'une entite constituee d'une seule phrase interrogative dont les elements sont souvent reliees par un relateur, et sur l'etude de ces relateurs. Dans le domaine des questions a non a, la recherche porte sur l'apparition des diverses structures ainsi que leur emploi au plan aspectuel et a celui de la repartition geographique. Enfin, nous mettons aussi en evidence les interactions entre les trois categories de questions non wh.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 365 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 1999-64
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.