Etude de différentes méthodes de biofonctionnalisation pour la réalisation de biocapteurs. Application à la détection de pesticides

par Kai Wan

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Nicole Jaffrezic-Renault.

Soutenue en 1999

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    Le travail de cette thèse a consisté à étudier l'immobilisation de molécules biochimiques sur des transducteurs potentiométriques par différentes méthodes d'immobilisation, afin de réaliser des micro capteurs de type ISFET pour déterminer un pesticide organophosphoré (le trichlo fon) dans l'eau. Deux grands types d'immobilisation ont été mis au point : - le dépôt de monocouches enzymatiques par la technique Langmuir-Blodgett - le dépôt de membranes enzymatiques épaisses. Dans le cadre du dépôt de monocouches enzymatiques, nous nous sommes attachés à qualifier la présence des molécules d'enzyme (la butyrylcholine estérase) dans les films mixtes amphiphile/enzyme de Langmuir à l'interface eau/air. A partir de nos résultats, une hypothèse sur l'évolution du film mixte amphiphile/ODA à l'interface air/eau a été proposée. Nous supposons qu'il existe une réorganisation des molécules d'enzyme avec les molécules de st arylamine pour des pressions de surface comprises entre 35 mN/m et 43 mN/m. Ce processus de réorganisation est contrôlé par le temps de relaxation du film. Cette hypothèse est confirmée par la spectroscopie FTIR-ATR et l'AFM du film LB mixte. Les micro biocapteurs potentiométriques (ENFETs) pour déterminer le trichlo fon ont été réalisés par cette méthode. Ce type de biocapteur a permis d'atteindre des limites de détection de 0. 1μM. Nous avons aussi effectué deux types différents de membranes enzymatiques épaisses afin de réaliser des micro capteurs pour détecter le trichlo fon. Une procédure classique basée sur l'immobilisation de l'enzyme dans le BSA suivie de sa réticulation par le glutaraldéhyde est comparée à une nouvelle procédure par piégeage de l'enzyme en utilisant une matrice de polymère photo polymérisable : le PVA/SbQ contenant du styrylpyridinium. Sur la base de ces deux types d'ENFETs, les performances analytiques (la sensibilité, la durée de vie, la dynamique. ) sont comparées à partir de l'inhibition de l'enzyme. Les résultats obtenus montrent que l'immobilisation d'enzyme dans la membrane PVA/SbQ conduit à des micro capteurs présentant de meilleures caractéristiques que celles qui sont obtenues par la réticulation de l'enzyme : une plus grande dynamique linéaire de mesure dans le mode cinétique, une meilleure reproductibilité et surtout une meilleure stabilité au stockage. Les deux types d'immobilisation conduisent à des micro capteurs qui présentent la même limite de détection pour le trichlo fon : 1μM.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 167 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1819
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T1819 mag
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.