Quelques developpements en chimie des hydrures de tantalocene. Comportement de cp 2tah 3 (cp = h 5-c 5h 4- tbu) vis-a-vis de chalcogenes. Synthese et proprietes d'un nouveau complexe : cp 2tah + 2

par ANDRE SADORGE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de CLAUDE MOISE.

Soutenue en 1999

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail que nous presentons dans ce memoire decrit quelques aspects inedits de la reactivite du trihydrure de tantalocene cp 2tah 3 (cp = h 5-c 5h 4- tbu). La premiere partie du memoire est consacree aux chalcogenes. On y trouve decrit trois types particuliers d'enchainement tantale-selenium : ta-seh, 2-sse et ta = se. Ce dernier motif peut servir de precurseur pour les deux fragments precedents, et de metalloligand qui permet de synthetiser des structures heterobimetalliques a pont selenium. Cp 2tah 3 est egalement capable d'extraire un atome de soufre a partir de molecules comme cs 2 ou les thiiranes. Dans le deuxieme cas, la reaction conduit a des complexes disoufres de type cp 2ta( = s)(s-r). Le complexe disoufre forme avec le sulfure de propylene est utilise comme un metalloligand mono- ou bidentate. Cette premiere partie expose egalement quelques resultats relatifs a l'enchainement insature m = o (m = nb, ta) en milieu acide, qui peux etre le site de substitutions nucleophiles par action de reactifs anioniques. Le comportement du trihydrure de tantalocene vis-a-vis des acides est decrit. L'action de l'acide tetrafluoroborique entraine la formation du dihydrure cationique cp 2tah + 2, caracterise apres stabilisation par le sulfure de dimethyle. Deux autres chemins reactionnels permettant d'acceder a ce dihydrure cationique sont raportes et trois principaux schemas d'evolution de ce cation ont ete mis en evidence : - l'action de reactifs bielectroniques anioniques ou neutres ont conduit a la formation des adduits correspondants. - les molecules possedant un groupe fonctionnel a caractere acide ainsi qu'un heteroatome reagissent avec cp 2tah + 2 pour conduire a des structures chelatees. Une interaction proton-hydrure est ainsi pour la premiere fois decrite avec un hydrure du groupe 5. - on observe des reactions de reduction de groupe fonctionnels insatures (c c, c n, c = o) survenant par un transfert d'ion hydrure.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 p.
  • Annexes : 224 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.