Clonage et expression du gene aldr (adrenoleukodystrophy-related protein) chez le rat

par SABRINA ALBET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Maurice Bugaut.

Soutenue en 1999

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'adrenoleukodystrophy-related protein (aldrp) est l'une des quatre proteines de la membrane des peroxysomes appartenant a la superfamille des transporteurs abc (atp binding cassette), avec l'adrenoleukodystrophy protein (aldp), et les proteines membranaires des peroxysomes de 69 et 70 kda (pmp69 et 70). La mutation du gene ald provoque l'adrenoleucodystrophie, une grave maladie neurodegenerative liee a l'x. Ces quatre proteines fortement homologues entre elles, surtout aldp et aldrp, ont une structure de demi transporteur abc (un domaine transmembranaire et un domaine liant l'atp). Cette structure necessite une dimerisation pour former un transporteur fonctionnel. L'etude de l'expression tissulaire des quatre genes nous a montre que ces demi transporteurs ne fonctionnent pas comme des partenaires obligatoires et exclusifs. Nous avons montre que le gene aldr est induit par le fenofibrate, un proliferateur de peroxysomes, chez le rat et la souris. Ce gene engendre chez le rat deux transcrits de taille differente (5,5 et 3,0 kb) des trois transcrits de la souris (5,5, 4,2 et 3,0 kb) et des deux de l'homme (5,5 et 4,2/4,4 kb). L'expression des deux transcrits varie selon les organes. Ces transcrits sont issus de sites de polyadenylation alternatifs, differents selon les especes. Dans la partie 3 non traduite de l'adnc de 5,5 kb des sequence repetees id et b2 sont peut-etre impliquees dans l'expression tissulaire des differents transcrits aldr. Une etude au cours du developpement montre que l'expression cerebrale du gene ald diminue dans la periode postnatale, alors que celle des genes aldr et pmp70 augmente. Toutefois, l'expression hepatique du gene aldr diminue dans le meme temps. A l'aide de souris knock-out pparalpha -/-, nous avons demontre l'implication de ce recepteur active par les proliferateurs de peroxysomes dans l'induction du gene aldr par le fenofibrate.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 p.
  • Annexes : 259 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.