L'hypotrophie et la macrosomie du nouveau-ne a terme s'accompagnent de perturbations importantes du metabolisme des lipides et des lipoproteines

par HAFIDA MERZOUK

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jacques Belleville.

Soutenue en 1999

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail est d'etudier les effets de l'hypotrophie et de la macrosomie ftales sur le metabolisme des lipides et des lipoproteines. Les teneurs seriques en lipides, lipoproteines, la composition en acides gras des triglycerides, phospholipides et esters de cholesterol, et l'activite de la lecithine : cholesterol acyltransferase (lcat) sont determinees chez trois populations de nouveau-nes a terme : des nouveau-nes hypotrophes (pn < 2500 g), des nouveau-nes macrosomiques (pn > 4000 g) nes de meres diabetiques ou de meres obeses, et sont comparees dans chaque cas a celles obtenues chez des nouveau-nes temoins de meres normales (pn entre 2600 et 3800 g). L'utilisation d'un modele animal, le nouveau-ne macrosomique de ratte rendue diabetique par la streptozotocine, a permis de mieux cerner les consequences de la macrosomie pour le ftus et la duree de ses effets a long terme. A la naissance, chez les hypotrophes, les teneurs seriques en triglycerides (tg) et vldl sont plus elevees, tandis que celles en phospholipides (pl), cholesterol, ldl, hdl#2 et hdl#3 sont plus faibles, comparees aux valeurs des nouveau-nes temoins. L'activite de la lcat est reduite. Chez les nouveau-nes macrosomiques de meres diabetiques ou obeses, une augmentation des lipides seriques et des lipoproteines est notee. De plus, la composition en acides gras des tg, pl et ec seriques est modifiee avec une augmentation des pourcentages du c18:2n-6 et du c20:4n-6 et une diminution de ceux des acides gras satures. L'hypertriglyceridemie, l'enrichissement des hdl en triglycerides et la reduction du rapport apo a-i/b chez les macrosomiques a la naissance sont aussi presents chez leurs meres. Tout comme les nouveau-nes macrosomiques humains, les rats macrosomiques (pn>1,7sd de la moyenne des pn des temoins) montrent, a la naissance, un hyperinsulinisme, une hyperglycemie, une hyperlipidemie et une hyperlipoproteinemie. Ces rats ont une croissance acceleree et un exces de tissu adipeux, qui entraine une obesite jusqu'a 3 mois de vie. Les activites des enzymes lipoproteine lipase adipocytaire, lcat, 7-hydroxylase, hydroxy methyl glutaryl-coa reductase, acyl-coa : cholesterol acyltransferase et lipase hepatique sont augmentees chez les macrosomiques. A l'age de 1 mois, les teneurs en lipides hepatiques et en lipoproteines seriques chez les rats macrosomiques sont similaires a celles des temoins. A l'age de 2 mois, une augmentation des triglycerides hepatiques et des vldl est notee chez les macrosomiques femelles. A l'age de 3 mois, les macrosomiques males et femelles presentent une elevation des teneurs en lipides hepatiques, associee a une augmentation des teneurs en vldl, ldl et hdl seriques. En conclusion, l'hypotrophie perturbe le metabolisme des lipoproteines, de la meme facon que le marasme chez les enfants plus ages. La macrosomie ftale est associee a des alterations du metabolisme des lipides et des lipoproteines, qui peuvent predisposer a certaines maladies metaboliques a l'age adulte (diabetes, obesite, atheroscierose).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 P.
  • Annexes : 300 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.