Utilisation de la logique floue et de la programmation dynamique pour la détection automatique des contours cardiaques à partir d'images en ciné-IRM

par Alain Lalande

Thèse de doctorat en Médecine. Biophysique et traitement de l'image

Sous la direction de François Brunotte.

Soutenue en 1999

à Dijon .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La détermination des paramètres globaux et régionaux de la fonction cardiaque nécessite la connaissance des contours du ventricule gauche. La ciné-IRM et plus particulièerement la séquence FLASH 2D segmentée en apnée nous permet d'acquérir des coupes peiet axe jointives du ventricule gauche à différentes phases du cycle cardiaque. Le caractère tomographique de l'IRM rend indispensable le développement de méthodes de contourage automatique. Le principal objectif de notre travail est de développer une méthode de détection automatique des contours du ventricule gauche, et d'en extraire la surface de la cavité cardiaque et l'épaisseur du myocarde. À partir des données obtenues en diastole et en systole, on calcule le volume de la cavité cardique, la fraction d'éjection et l'épaississement du myocarde. Notre méthode est basée sur la logique floue, la programmation dynamique et la transformée de Hough. Trois paramètres sont définis pour chaque pixel. Ces paramètres représentent les hypothèses suivantes : les points des contours cardiaques ont le même niveau de gris. Ils appartiennent à un contour et le déplacement d'un contour d'une coupe jointive à l'autre est limité. À partir de ces paramètres est défini le sous-ensemble flou des points des contours cardiaques. Le calcul du degré d'appartenance à ce ce sous-ensemble pour chaque pixel entraîne la création d'une matrice de degrés d'appartennce associée à l'image initiale. L'utilisation de la programmation dynamique avec recherche dans un graphe sur cette matrice permet la détection des contours du ventricule gauche. Concernant l'étude des volumes et de la fraction d'éjection sur des volontaires sains, les résultats obtenus avec notre méthode automatique sont concordants avec ceux obtenus dans la littérature. Sur une population composée de patients et de témoins saints, il y a une excellente corrélation entre notre méthode automatique et un tracé manuel des contours du ventricule gauche. Cependant notre méthode à tendance à surestimer l'épaisseur du myocarde.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : 133 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3207
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.