Incidences cardiaques et stress oxydatif radicalaire lors du développement d'un diabète expérimental : relations avec les données cliniques

par Carol Masuyer Courderot

Thèse de doctorat en MédecinePhysqiopathologie-Pharmacologie

Sous la direction de Luc Rochette.

Soutenue en 1999

à Dijon .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le diabète sucré est "un état d'hyperglycémie chronique" dont les complications en particulier cardiovasculaires font la gravité de la maladie. Nous nous sommes intéressés aux incidences cardiaques et au niveau du stress oxydatif radicalaire lors du développement d'un diabète induit par l'alloxane afin d'appréhender les relations susceptibles d'exister avec les données cliniques. Les coeurs des animaux diabétiques présentent une résistance myocardique à l'ischémie qui se traduit par une meilleure récupération postischémique, en revanche on note une réduction des fonctions myocardiques initiales. Le traitement par l'aminoguanidine protège des effets dépresseurs cardiaques du diabète alloxanique. L'utilisation de la résonance paramagnétique électronique (RPE) et du test à l'allophycocyaninie ont montré que l'aminoguanidine possède des propriétés antioxydantes vis à vis des radicaux peroxyles et hydroxyles. L'utilisation de la RPE n'a pas permis de mettre en évidence une production tissulaire accrue de monoxyde d'azote. À l'inverse, une diminution du taux rénal de monoxyde d'azote a été observée 48h après l'injection d'alloxane. Une augmentation des taux plasmatiques de vitamine C a été observée chez les animaux diabétiques. Ainsi l'installation du diabète pourrait être associée, dans un premier temps à une augmentation des défenses antioxydantes. À plus long terme, ces processus de protection pourraient être dépassés et les incidences néfastes se révèleraient. L'importance du stress oxydatif lors de l'installation du diabète nous a conduit à nous intéresser aux capacités antioxydantes du plasma de sujets atteints de diabète insulinodépendant. Une diminution du pouvoir antioxydant plasmatique a été démontrées chez les sujets diabétiques, parallèlement à une perturbation du métabolisme de la vitamine C optimisé par l'évaluation du rapport radical ascorbyle/vitamine C. En conclusion nos résultats conduisent à penser que des traitements antioxydants pourraient limiter les effets délétères des espèces radicalaires produites lors du développement du diabète et de ses complications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1vol. (143 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : 132 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3833
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.