Sorcieres et strategies contre-discursives dans moi, tituba sorciere de maryse conde, les enfants du sabbat d'anne hebert et the book of secrets de fiona kidman

par CATHERINE ANN HILL

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de JEAN PIERRE DURIX.

Soutenue en 1999

à Dijon .


  • Résumé

    Dans cette these, trois romans sont analyses: the book of secrets de l'ecrivain neo-zelandais fiona kidman, moi, tituba sorciere de la guadeloupeenne maryse conde, et les enfants du sabbat de l'ecrivain quebecois anne hebert. Ces romans ont ete choisis parce qu'ils presentent un personnage central feminin qualifie de sorciere, et que la representation du trope de la sorciere de chaque roman differe considerablement. Ceci a conduit a la creation du terme "witchness" ("sorcieritude") pour decrire les caracteristiques et qualites des sorcieres. Cette etude cherche a identifier le rapport entre l'ecriture de la "witchness" et le "biais" de chaque roman. Ce mot fait reference aux discours qui agissent dans le roman, par l'intermediaire du point de vue du narrateur aussi bien que par le biais des discours ideologiques, sociaux, culturels et historiques inscrits dans le texte et determines par le contexte dans lequel les romans ont ete ecrits. La premiere partie de la these consiste de l'identification d'un intertexte historique de chaque roman, et puis de l'analyse du cadre dans lequel l'intertexte a ete insere. Dans la section deux, nous etudions comment la "witchness" est representee dans les romans, et comment celle-ci defie les etiquettes de l'autre et de la difference. Dans la troisieme partie, nous examinons comment ces representations differentes de la "witchness" influencent les discours sur l'identite et sur l'individualite des personnages feminins principaux. En bref, cette these consiste a identifier les contre-discours dans les trois romans selectionnes, a faire une etude des representations diverses de la "witchness", et a analyser les moyens par lesquels l'identite est creee par l'intermediaire des strategies contrediscursives associees aux differentes facons d'ecrire l'heritage feminin a travers la "witchness". Nous visons, donc. A comprendre le but des strategies contre-discursives associees a l'ecriture de la "witchness" dans ces trois romans.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 458 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T162
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.