La mort en marge dans l'oeuvre de eudora welty

par BEATRICE ALZAS

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de DANIELE PITAVY SOUQUES.

Soutenue en 1999

à Dijon .


  • Résumé

    L'ordre suivi dans ce travail va des marques de la mort a ses representations, puis de l'inscription de l'individu dans la communaute a des figures mythiques, et d'une maniere generale, de l'heritage recu, percu en filigrane, a une vision originale. L'oeuvre de eudora welty ne se defait pas d'une obsession de la mort mais elle procure un plaisir de lecture loin de toute fascination morbide. L'etude passe d'abord par un bref rappel de la condition humaine. Les textes ne cessent de dire le gout de la representation et font la part belle au baroque, aux figures de carnavalisation et au burlesque. La theatralisation de la banalite de la mort la dedramatise et souligne une vision subversive. Welty magnifie l'ordinaire et passe du familier a l'archetype. Ainsi, le statut de l'objet ne releve pas d'une extase du reel : il evolue vers l'epure, voire l'impalpable et favorise l'emergence du souffle. Le souffle, cette inspiration qui retourne les figures de mort en sources de creation signifie encore un air musical. Dans une seconde partie, le traitement de l'histoire montre combien welty privilegie toujours le statut de l'individu. L'histoire personnelle, inscrite dans le sud de l'amerique,ne manque pas d'evoquer les traumatismes de la guerre de secession ; elle en propose une lecture nouvelle. Puis, par le truchement de l'objet, le souvenir, matiere vivante, devient forme organisee et conjugue deux visions temporelles : lineaire et cyclique. La premiere nous precipite vers la mort ; l'instauration de cycles retarde cette echeance. La troisieme partie penetre le territoire mouvant de l'imagination qu'explore l'ecriture. Les images, articulations et balancements des phrases figurent d'incessantes transformations. De meme, les reseaux que creent les textes font echec a la fixite de la mort.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 377 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 217 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.