Perception des structures musicales : apprentissage et modelisation.

par Barbara Tillmann

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Emmanuel Bigand.

Soutenue en 1999

à Dijon .


  • Résumé

    Un auditeur developpe une sensibilite aux regularites du systeme musical tonal par simple exposition repetee aux pieces de ce systeme. Une fois acquises, ces connaissances lui permettraient de construire une representation mentale de la structure de l'oeuvre entendue. Notre recherche porte sur 1 la perception de grandes structures musicales, sur le role des connaissances tonales lors du traitement et sur l'acquisition de ces connaissances. Le premier volet de recherche s'interesse a la perception des structures globales et locales dans des pieces musicales reelles. Differents paradigmes experimentaux (jugements d'expressivite et de coherence, resolution de "puzzle musical", detection et reconnaissance d'extraits cibles) montrent que les structures locales predominent sur les structuresglobales. Ces dernieres ne semblent avoir que peu d'importance pour l'auditeur dans des pieces d'une duree de 3 min. Ou de 20 sec. Le deuxieme volet etudie la contribution des connaissances lors du traitement des structures d'evenements dans de courtes sequences (de 8 a 14 accords). Le paradigme d'amorcage harmonique met en evidence une influence des structures globales et locales sur le traitement d'un accord. Des simulations realisees avec un modele connexionniste d'une representation des connaissances tonales (bharucha, 1987) suggerent que l'influence des structures emerge d'une simple activation des connaissances et de leur accumulation au cours de temps - sans integration hierarchique dans une structure d'ensemble. Des modeles connexionnistes permettent de simuler la capacite du systeme cognitif a extraire des regularites sous-jacentes de l'environnement. Dans le troisieme volet, nous realisons des simulations d'apprentissage des regularites du systeme tonal a l'aide des algorithmes d'apprentissage nonsupervise. Le reseau dote d'un mecanisme de propagation d'activation permet de simuler des donnees experimentales sur la perception des notes, des accords et des tonalites. L'ensemble de resultats conduit a concevoir le traitement des structures d'evenements en terme d'accumulation des informations plutot qu'en terme d'integration hierarchique des informations au sens strict.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 389 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 371 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T151
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.