Influence de l'intensite des flux osmotiques sur la viabilite de saccharomyces cerevisiae et la stabilite des liposomes

par LAURENT BENEY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Patrick Gervais.

Soutenue en 1999

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les reponses osmotiques de liposomes et de levures ont ete caracterisees pour etudier l'influence de la cinetique de traitements osmotiques sur la viabilite et l'integrite membranaire de saccharomyces cerevisiae. Les variations brutales (chocs) de la pression osmotique () sont effectivement plus letales pour les levures que les variations lentes (rampes) de ce parametre. La comparaison entre les reponses de modeles membranaires (liposomes) et des levures aux perturbations osmotiques a permis de degager certaines caracteristiques communes aux deux systemes. Il s'agit notamment de la deformation membranaire causee par leur diminution de volume. Ce phenomene associe a des changements structuraux des phospholipides, causes par de fortes pressions osmotiques (50 a 100 mpa), peut etre a l'origine d'une modification irreversible de la membrane : la vesiculation. Ce phenomene physique provoque la reduction de la surface cellulaire et est probablement a l'origine de la mort cellulaire lors de la rehydratation cellulaire. Les resultats de cette etude permettent d'envisager l'optimisation des procedes de conservation ou de destruction des micro-organismes par le controle couple des variations de la temperature et de la pression osmotique du milieu de suspension des cellules.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 204 P.
  • Annexes : 188 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.