Les différences entre input et output chez les étudiants en anglais commercial des classes de BTS Commerce International : analyse critique

par Marie-Françoise Combes-Joncheray

Thèse de doctorat en Sciences de l'Homme et Technologie. Option Études Anglaises

Sous la direction de Hubert A. Greven.


  • Résumé

    La recherche part d'une interrogation personnelle et d'une intuition : il se passe quelque chose pour que l'input ne soit pas égal à l'output dans les schémas d'apprentissage. C'est donc un problème de terrain qui est à l'origine de ce travail et a conduit à aller chercher dans la théorie des éléments susceptibles d'éclairer ce questionnement, de construire les outils d'analyse permettant d'interpréter et donc de comprendre la situation étudiée. Une telle démarche est transférable et peut contribuer, à travers la généralisation de la recherche action, au développement professionnel et personnnel des enseignants. En s'appuyant sur deux métaphores opératoires dans le contexte choisi : input / output, BICS / CALP, la recherche a mis en évidence le jeu des représentations dans le traitement de l'input et a montré comment le décalage existant entre les représentations des apprenants de langue et les attentes de l'institution peuvent partiellement rendre compte des différences entre input et output. Elle souligne le rôle social de la recherche en didactique.

  • Titre traduit

    The differences between input and output in the productions of French learners of Business English at an intermediate level : a critical analysis


  • Résumé

    The research work started from a personal question and an intuition : there muet be some process at work to account for the discrepancy between input and output in the production of learners of EFL. The question arising from a parctical problem led to theoretical investigations and to the elaboration of tools for the analysis of data, which enabled the researcher to interpret, and therefore understand, the situation. It is feasible to replicate the process and apply it through action-research so as to contribute to the professional and personal development of teachers. Two metaphors were used on the study : the input / output metaphor, and the BICS ans CALP metaphor. They were used as a basis for the theoretical framework of the research which eventually highlighted the impact of students ans institutional representations on input processing. It showed how the discrepancy existing between learners's representations and the institution's expectations could partially explain the differences between input and output. It also stressed the social part played by research in didactics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (608 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 277 réf. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc. Bibliothèque du Laboratoire Langages, Littératures, Sociétés, Etudes transfrontalières et internationales (LLSETI).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 400-TH COMBES
  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999 COM 1247
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.