Analyse structurale et immunologique de l'allergène majeur de cheval : equ c 1 (equus caballus) membre de la superfamille des lipocalines

par Christophe Grégoire

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Dandeu.

Soutenue en 1999

à Compiègne .


  • Résumé

    L'exposition aux squames d'animaux présents dans notre environnement est connue pour être une cause fréquente d'allergie. L'inhalation de ces allergènes potentiels induit la synthèse d'IgE permettant le développement ultérieur d'asthme chez des individus dit « atopiques ». Les raisons pour lesquelles une protéine est allergénique ne sont pas, à ce jour, clairement définies ; cependant certains auteurs ont émis de nombreuses hypothèses sur les liens qui existeraient entre la structure et fonction de la protéine et son implication dans les processus allergiques. Dans une première partie, cette étude s'est intéressée à l'identification et la purification des quatre allergènes présents dans les phanères de l'animal et majoritairement incriminés dans la sensibilisation allergique. Nous avons pu y déterminer la présence d'un allergène majeur, equ c 1, capable de provoquer une réaction allergique de type I chez la totalité des patients. Dans une seconde partie, le gène codant pour l'allergène majeur de cheval a été cloné à partir des glandes salivaires sublinguales de l'animal par RT-PCR et une forme recombinante a été exprimée dans un hôte bactérien (rSLG equ c 1). La séquence complète d'equ c 1, longue de 923 nucléotides, possède un cadre ouvert de lecture de 560 nucléotides codant pour une chaîne polypeptidique de 187 acides aminés. L'analyse de la séquence à permis d'identifier equ c 1 comme un nouveau membre de la superfamille des lipocalines, parmi laquelle de nombreux allergènes sont déjà répertoriés. Le repliement tridimensionnel des lipocalines est constitué de huit brins prolongés par une hélice alpha. Les feuillets disposés sur deux plans antiparallèles forment un tonneau au centre duquel se trouve une cavité hydrophobe susceptible d'accueillir un ligand hydrophobe. Des résultats comparant l'immunoréactivité d'equ c 1 naturel et recombinant en immunodétection et en inhibition d'ELISA suggèrent que la protéine recombinante exprime la majorité des épitopes présents sur la forme naturelle de l'allergène. Des expériences de sédimentation à l'équilibre et de gel filtration ont montré que la forme glycosylée d'equ c 1 naturelle et déglycosylée de rSLG equ c 1 était dimérique en solution, mais aussi à l'état cristallin selon l'analyse cristallographique de rSLG equ c 1 à 2. 3 A de résolution. Cette étude s'inscrit comme une étape préalable indispensable à une validation de notre modèle d'étude pour investiguer ultérieurement l'allergénicité d'equ c 1.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 p.
  • Annexes : 326 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999 GRE 1196
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque du Pôle API.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BIO TH GRE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.