Estimation des parametres d'une structure floue pour des jonctions continues

par KARINA BJAOUI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Christian Soize.

Soutenue en 1999

à Paris, CNAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette recherche s'inscrit dans le domaine des previsions du comportement dynamique lineaire (elastodynamique linearisee des milieux continus) des structures faiblement dissipatives dans le domaine des moyennes frequences. On s'interesse a la theorie des structures floues qui permet de modeliser les structures complexes. Ces structures complexes se composent d'une structure principale accessible, par definition, a une modelisation classique deterministe, couplee a des sous-structures complexes et qui ne sont modelisables, par definition, que par une approche probabiliste. Cette these a pour objectif d'estimer les parametres qui interviennent dans la theorie des structures floues dans le cas de jonctions continues entre la structure principale et les sous-structures complexes, et de valider la theorie dans le cas de jonctions continues. Pour ce faire, une structure complexe de reference est construite pour laquelle la structure principale est constituee d'un assemblage de plaques minces en flexion et les sous-structures complexes sont constituees de plaques couplees a des oscillateurs. Chaque parametre de la theorie des structures floues est modelise par une variable aleatoire qui s'ecrit comme la somme de sa moyenne et de sa fluctuation aleatoire centree. La moyenne des fonctions de reponse en frequence obtenue par la theorie des structures floues pour des fluctuations nulles des parametres, est tres representative de la fonction de reponse en frequence de la structure complexe de reference. L'enveloppe calculee pour des fluctuations non-nulles fournit une estimation satisfaisante. Cette recherche valide la theorie des structures floues pour le cas de jonctions continues.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 105 p.
  • Annexes : 64 ref.

Où se trouve cette thèse ?