Vers de nouvelles references de temperature en dessous de 0,65 k : etude metrologique des resonances du deuxieme son dans les melanges 3he- 4he en cavite acoustique

par LAURENT PITRE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Marc Himbert.

Soutenue en 1999

à CNAM .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A ce jour, aucune methode de mesure n'a recueilli l'approbation unanime des metrologues en dessous de 0,65k et l'echelle internationale de temperature, l'e. I. T. 90 promulguee pour approcher, en pratique, la temperature thermodynamique a mesurer, n'est pas definie dans ce domaine. Nous presentons, ici, une premiere etude en vue d'utiliser les proprietes de la vitesse de propagation du deuxieme son en dessous de 0,65 k dans les melanges 3he- 4he a des fins thermometriques. Notre demarche a ete d'etablir une relation explicite entre la vitesse de propagation et la temperature, et en meme temps de determiner experimentalement cette vitesse de propagation. Dans une cavite acoustique a geometrie simple, il existe des techniques de resonances, qui permettent de mesurer la vitesse de propagation. Nous avons donc construit un resonateur acoustique dont la cavite a une geometrie cylindrique. Le systeme est devenu autonome a l'aide de l'adjonction d'un reservoir contenant le melange d'helium, d'un remplissage a temperature ambiante et du scellement. Nous avons commence a etudier experimentalement ce nouveau type de cellule. Un premier bilan des incertitudes attachees a la determination de la temperature est etabli pour toute l'etendue d'utilisation de notre instrument. En se basant sur des relations de khalatnikov, nous avons parallelement developpe un modele numerique, destine a obtenir une temperature a partir d'une velocite. Ce modele a ete confronte a des valeurs experimentales. A l'aide de ces relations une propagation des incertitudes a pu etre etablie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 p.
  • Annexes : 70 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 311
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th A 311 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.