Importance quantitative et fonctionnelle des peuplements bacteriens planctoniques dans un reservoir recemment mis en eau

par LOUIS-BERTIN JUGNIA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Télesphore Sime Ngando.

Soutenue en 1999

à Clermont-Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le cadre d'un projet pluridisciplinaire visant a etudier la mise en place des peuplements biologiques dans les lacs artificiels, nous avons mesure l'importance quantitative et fonctionnelle des peuplements bacteriens planctoniques dans le reservoir de la sep (puy-de-dome, france). Ce reservoir a ete cree en 1994 et mis en eau en 1995. Les resultats acquis sont interpretes dans le cadre scientifique general de la regulation des peuplements biologiques par les ressources et par la predation. A partir des valeurs des variables biotiques prises en compte au cours de deux etudes annuelles (1996 et 1997), il est apparu que les eaux du reservoir de la sep presentent un statut oligo- a oligomesotrophe. La dynamique du bacterioplancton se caracterise par une succession de phases apparemment regulee par une combinaison de trois principaux facteurs : l'evolution thermique du reservoir, la disponibilite en ressources et la predation. La prise en compte de la dynamique des bacteries actives (incorporation d'un sel de tetrazolium) et d'un indice du metabolisme bacterien (incorporation du 1 4c-glucose), nous a permis de proposer que la temperature stimule le developpement des communautes bacteriennes par induction d'une plus forte affinite metabolique de ces communautes vis a vis de substrats d'origine phytoplanctonique, plus labiles que la matiere organique allochtone. Par ailleurs, la mortalite bacterienne par predation semble etre plus marquee au debut de la periode estivale, ou elle est partiellement responsable de la mise en place d'une phase des eaux claires. L'etablissement d'un budget en carbone a indique qu'au moins 12% de la production primaire annuelle transiterait par la boucle microbienne via la production bacterienne. Au cours d'une etude saisonniere (mai-septembre 1998), les taux de croissance des bacteries estimes a l'aide de la methode de dilution (8 18 10 4h 1) et apres incubation des cellules dans des sacs a dialyse (7 13 10 4h 1), concordent entre eux. Les valeurs des taux de mortalite des bacteries estimees par marquage a la thymidine et par la methode de dilution presentent les memes variations temporelles, mais sont plus elevees pour la premiere methode (20 120 10 4h 1) que pour la deuxieme (5 14 10 4h 1). Les taux d'ingestion des bacteries par les protozoaires flagelles representent en moyenne 40% de la production bacterienne, et 5 et 39% de la mortalite totale des bacteries mesurees, respectivement, par marquage a la thymidine et par la methode de dilution. Une etude nycthemerale (juillet 1997) nous a permis de mettre en evidence une relation de type predateur-proie entre les bacteries et les flagelles heterotrophes. Nous mettons aussi en evidence l'existence de divisions synchrones au sein des communautes bacteriennes, apparemment bien adaptees a l'utilisation de substrats d'origine phytoplanctonique. Ainsi, au moins 30% de la production phytoplanctonique journaliere transiterait par le bacterioplancton, et 42% de cette production bacterienne, soit 6% de la production primaire initiale, serait consommee par les flagelles heterotrophes. En guise de conclusion generale, nous rejetons l'hypothese d'une production bacterienne exclusivement dependante de la matiere organique d'origine allochtone dans le reservoir de la sep.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p.
  • Annexes : 281 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne (Aubière). Bibliothèque Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.