Recherche de mutations constitutionnelles dans les genes de predispositions hereditaires aux cancers du sein et/ou de l'ovaire : brca-1, brca-2. recherche de nouveaux genes suppresseurs de tumeur impliques dans l'oncogenese mammaire

par NADEGE PRESNEAU

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de DOMINIQUE BERNARD GALLON.

Soutenue en 1999

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene brca-1 (breast cancer n 1), implique principalement dans une predisposition hereditaire au cancer du sein pre menopausique, localise sur le chromosome 17 en 17q12-21, a ete clone en 1994 par l'equipe de mark skolnik. Un deuxieme gene de predisposition hereditaire au cancer du sein, brca-2, a ete localise en 13q12-13 et clone en 1995. Au total, 52% des familles seraient porteuses d'une mutation brca-1, 35% porteuses d'une mutation brca-2 et 13% des familles liees a d'autres genes. Notre travail de these s'est ainsi inscrit dans un contexte general d'etude des predispositions hereditaires aux cancers du sein et/ou de l'ovaire. Cette etude a comporte deux objectifs majeurs. Notre etude a permis d'evaluer la reelle proportion de familles francaises a haut risque de cancers du sein et/ou de l'ovaire porteuse d'une mutation constitutionnelle du gene brca-1. En effet, des mutations germinales dans le gene brca-1 ont ete detectees dans 24% des familles francaises a haut risque de cancers du sein et/ou de l'ovaire, confirmant les resultats deja publies par d'autres equipes francaises. Puisque seulement 17 de nos familles sur les 70 etaient porteuses d'une mutation germinale de brca-1, nous avons recherche pour, ces meme 70 familles, l'eventuelle presence de mutations constitutionnelles dans le gene brca-2. Les premiers resultats de ce travail ont montre que 3 familles etaient porteuses d'une mutation du gene brca-2. Ainsi il apparait maintenant evident qu'il existe plusieurs genes de predispositions hereditaires aux cancers du sein et/ou des ovaires en plus de brca-1 et brca-2. Ainsi, la deuxieme partie de notre travail a consiste a rechercher des nouveaux genes de type oncosuppresseurs pouvant etre implique dans la tumorogenese mammaire. Ces genes peuvent etre impliques de facon indirecte par une eventuelle interaction avec les genes brca mais peuvent etre egalement impliques plus directement en etant eux-memes des genes candidats pour les genes brca-x. Par la technique de ddrt-pcr, nous avons ainsi recherche l'expression differentielle entre le tissu normal mammaire et le tissu tumoral mammaire d'une patiente (mme lp) dont la predisposition hereditaire semblait etre liee ni a brca-1 ni a brca-2. Ainsi, nous avons pu identifier plusieurs sequences differentielles dont une seule pourrait etre interessante a exploiter en clonant son adnc complet via une sequence genomique clone dans un vecteur de type pac (z84477 ncbi) avec la quelle notre sequence presente 100% d'homologie sur la totalite de sa sequence (82 pb).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 149 P.
  • Annexes : 301 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.