Impacts de la carpe argentée Hypophthalmichthys molitrix sur l'organisation des communautés planctoniques et la qualité de l'eau

par Isabelle Domaizon

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Jean Devaux.

Soutenue en 1999

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Les techniques de restauration des lacs et réservoirs tempérés eutrophisés par manipulations des réseaux trophiques ont pris leur essor depuis une quinzaine d'années environ. Notre étude teste une approche nouvelle des biomanipulations : l'introduction de poissons filtreurs omnivores capables de consommer le phytoplancton de grande taille, en particulier les Cyanobactéries. Afin de quantifier l'importance relative des mécanismes intervenant dans ce type de manipulations tout en contrôlant une partie des variables, nous avons choisi de réaliser sur la retenue eutrophe de Villerest (France), quatre séries expérimentales en mésocosmes testant un gradient de biomasse de carpes argentées (0 à 36 g. M-3) et les interactions entre carpes et gardons. Nos objectifs étaient de résoudre trois questions essentielles : (1) l'impact de la carpe argentée sur le macrozooplancton herbivore ainsi que les conséquences indésirables liées à l'élimination de ces espèces (développement du nanophytoplancton) ; (2) l'efficacité de ce poisson à réguler le développement des fleurs d'eau à Cyanobactéries ; (3) les possibles interactions entre la carpe argentée et un autre type de planctonophage. Nos résultats démontrent l'importance de la biomasse en carpe argentée et de la structure du réseau trophique aquatique sur les impacts directs (prédation sur le zooplancton, broutage du phytoplancton de grande taille) et indirects (développement du nanoplancton, réduction de la transparence). Nos expérimentations suggèrent l'existence d'un seuil de biomasse en carpe argentée au dessus duquel le macrozooplancton herbivore est éliminé (dans le cas du réservoir de Villerest : 8 g. M-3 soit environ 175 kg. Ha-1). Nous mettons également en évidence l'existence d'interactions entre les deux types de planctonophages carpes et gardons. La majorité de ces interactions sont synergiques, en particulier sur la réduction des Cladocères de grande taille, la transparence. Nos conclusions incitent à la réalisation d'expériences complémentaires, en enclos in situ, utilisant des biomasses faibles de carpes argentées et permettant l'existence d'un refuge pour le maintien du macrozooplancton

  • Titre traduit

    Impact of silver carp, Hypophthalmichthys molitrix, on plankton communities and water quality. Mesocom experiments


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (116 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne (Aubière). Bibliothèque Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.