Attraction et similitude interpersonnelle : études expérimentales de leur régulation sociale

par Estelle Belin

Thèse de doctorat en Psychologie sociale expérimentale

Sous la direction de Jean-Marc Monteil.

Soutenue en 1999

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    La thèse défendue dans le cadre de ce travail consiste à envisager l'attraction interpersonnelle comme un processus fonctionnel d'adaptation sociale. De ce point de vue, la similitude d'attitudes ne conduirait pas systématiquement à l'attraction, mais sa valeur dépendrait du contexte social. Sur la base du modèle des récompenses par l'interaction (Berscheid, 1985 ; Davis,1984), nous attendions que la relation similitude/attraction apparaisse uniquement lorsque les attitudes seront pertinentes pour la situation. Utilisant une version modifiée du paradigme de la cible fantôme (Byrne, 1971) et un indice de proximité fonctionnelle comme nouvelle mesure d'attraction, (validée à travers 2 études pilotes), une 1ère série d'expériences a été conduite afin de montrer l'impact des facteurs liés au contexte social sur la relation similitude/attraction. Les résultats indiquent, comme prévu, que cette relation apparait uniquement lorsque les attitudes sont pertinentes pour la situation. Les résultats d'une 2de série d'expériences indiquent par ailleurs que l'activation de la catégorisation de genre annule l'effet de la similitude sur le choix d'attraction. Ces résultats confirment l'hypothèse de l'attraction sociale dépersonnalisée (Hogg, 1992 ; Hogg et Turner, 1985) selon laquelle deux formes d'attraction existent : l'attraction sociale dépersonnalisée et l'attraction interpersonnelle. La 1ère serait déterminée par les caractéristiques prototypiques des membres du groupe d'appartenance (identité sociale) tandis que la 2de dépendrait des caractéristiques idiosyncrasiques de chaque individu (identité personnelle). L'activation de chacune des formes d'attraction dépendrait des changements intervenant dans la situation sociale. L'ensemble des résulats suggèrent que la compréhension de la relation similitude/attraction nécessite d'étudier simultanément les aspects liés à la dynamique interpersonnelle (similitude interpersonnelle) et intergroupe (appartenance catégorielle)

  • Titre traduit

    Attraction and interpersonnal similarity : experimental studies of their social regulation


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Attraction et similitude interpersonnelle : études expérimentales de leur régulation sociale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (343 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Attraction et similitude interpersonnelle : études expérimentales de leur régulation sociale
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (xvi-343 p.)
  • ISBN : 2-284-02009-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-301. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.