Un critère d'évaluation des explications causales : la plausibilité

par Valérie Le Floch

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Jean-Léon Beauvois.

Soutenue en 1999

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse a été de valider la "réalité psychologique" du critère de plausibilité (tel qu'il est défini par (Beauvois et Ghiglione, 1981) dans le cadre délimité des énoncés explicatifs. En acceptant l'idée que la plausibilité condense différents types de contraintes qui pèsent sur la production des énoncés explicatifs (grammaticalité, exactitude, pertinence, acceptabilité sociale) nous nous sommes ensuite atachés à montrer que le traitement socio-cognitif de la plausibilité pouvait être affecté, en particulier, par les normes sociales qui interviennent dans la connaissance du monde. Les résultats des 5 études montrent que la plausibilité est un critère qui permet de juger de la qualité d'un énoncé explicatif ; les explications les plus plausibles sont plus vite acceptées comme telles que les explications moins plausibles ; les hiérarchies de plausibilité véhiculent une connaissance sur le monde suffisamment précise pour que soient retrouvés les événements qui ont suscité les explications les plus plausibles. Néamoins, ce que nous pouvions repérer des contraintes d'utilité sociale (ici appréhendées par le seul critère interne/externe) n'apparaît pas comme déterminant de la hiérachie de plausibilité. Les phrases contenant des explications internes donnent lieu à des hiérachies de pluasibilité du même ordre que celles observées avec les explications externes pourtant, les phrases contenant des explications externes donnent lieu à un traitement différent des explications intenes : le contexte phrastique semble affecter le rappel des explication externes, alors qu'il ne semble pas déterminant dans le rappel des explications internes, le traitement des phrases contenant des explications internes est plus rapide et s'avère moins affecté par la plausibilité. Les résultats montrent donc qu'une norme sociale affecte assez peu l'activité langagière. Elle est, en revanche, aisément repérable dans l'activité socio-cognitive

  • Titre traduit

    Plausibility : a sociolinguistic criterion for judging the value of a causal explanation


  • Résumé

    If we want to find a criterion for judging the value of an everyday explanation which simultaneously takes account of the subject's knowledge of the world, the necessities of the speech situation and the compatibility of this speech with what is considered to be generally socially acceptable, then such a criterion cannot be reduced to the concept of exactitude, correction, pragmatic relevance or social acceptability since these three value registers all have to be integrated into the explanation. In contrast, the criterion of plausibility, which makes it possible to differentiate between linguistic productions on the basis of their utility in the general functioning of the language, seems to be a relevant criterion. The results of the first three studies presented show that: 1) subjects are able to judge and establish a hierarchy of explanations as a function of their level of plausibility; 2) the more plausible a sentence is, the faster subjects are in judging its plausibility; 3) the more plausible an explanation is, the better able subjects are to reproduce the original event which had to be explained. Moreover, if we accept the idea that general usage of the language requires us to satisfy norms that relate to the entire language community and which are tied up with questions of social utility, then explanations which are characterised by their social utility - i. E. Internal explanations - should be processed more spontaneously than external explanations. The results of study 4 then go on to show that the plausibility of sentences which involve an internal explanation is judged more quickly than that of sentences which involve an external explanation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (224, 242 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 203-219. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.