Mesures des sections efficaces et des asymetries di-fermioniques de 130 a 189 gev avec le detecteur aleph a lep2 - interpretations au-dela du modele standard

par Elsa Merle

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Marie-Noëlle Minard.

Soutenue en 1999

à Chambéry .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La seconde phase de lep s'est deroulee a des energies dans le centre de masse de 130 a 189 gev, permettant de tester precisement le modele standard sur une large echelle en energie, au-dela du pic du boson z. Dans ce cadre, le travail effectue dans cette these concerne l'etude des processus e +e f$$f, a partir des donnees enregistrees par le detecteur aleph de 1995 a 1998, avec une luminosite intergee de 500 pb 1. Les selections des productions de paires de muon, de tau et d'electron, ainsi que des evenements hadroniques, sont developpees dans ce memoire. Les incertitudes systematique sont etudiees en detail et sont a present du meme ordre de grandeur que les erreurs statistiques, soit entre 0. 6% pour les di-electrons et 3. 5% pour les dimuons. Les mesures des sections efficaces di-fermioniques et des asymetries di-leptoniques derivees de ces selections sont en bon accord avec les predictions du modele standard ; cependant les predictions restent la source principale d'incertitudes, en particulier en ce qui concerne les contributions des ordres superieurs. Ces sections efficaces et asymetries sont sensibles a l'interference avec de possibles nouveaux canaux, par exemple a l'existence de nouvelle physique intervenant a des energies superieures a celles etudiees. Aucune deviation significative n'etant vue entre les mesures di-fermioniques et les predictions, des limites indirectes sur ces phenomenes sont obtenues. Dans le cadre des termes de contact a quatre fermions, des limites inferieures de 7 a 15 tev ont ete mises sur les echelles en energie de nouvelle physique. En considerant l'echange de nouvelles particules, les masses des leptoquarks ont ete contraintes jusqu'a 710 gev/c 2 pour les leptoquarks et 590 gev/c 2 pour les leptoquarks vecteurs ; et des limites ont ete placees sur les masses de sneutrinos avec violation de la r-parite, de quelques centaines de gev/c 2 pour de grandes valeurs de leur couplage de yukawa.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 242 p.
  • Annexes : 102 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Bibliothèques universitaires. BU Bourget-du-Lac.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2016-012854

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999CHAMS010
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.