Les protocoles de cooperation dans les systemes multi-agents : langage de specification, modele d'agent et cadre de developpement

par OMAR BELAKHDAR

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Marc Ayel.

Soutenue en 1999

à Chambéry .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous placons dans le contexte de la resolution distribuee de problemes, contexte dans lequel les agents cooperent a la resolution d'un probleme par envoi de messages. Pour cooperer, les agents utilisent des protocoles de cooperation. Dans cette these, nous proposons un langage de specification de protocoles de cooperation (appele cooplas) ayant une structure suffisamment generale pour permettre de decrire une classe de processus de cooperation sous forme de conversations inter-agents. Ce langage utilise un schema general de cooperation base sur des connaissances en theorie des actes de langages afin de limiter les possibilites d'echanges entre les agents. D'un point de vue linguistique, un protocole est un sous-graphe linguistique d'un schema general induisant un ordre temporel partiel sur les actes de langages. D'un point de vue computationnel, un protocole est un automate d'etats finis ou les etats sont des etats des agents dans les conversations et ou les transitions sont des performatives (actes de langage) representant les alternatives de continuation a partir d'un etat. Cooplas est dote d'operateurs de definitions permettant de definir de nouveaux concepts de cooperation sous formes d'ontologies reutilisables et partagees par des agents. Ces concepts ontologiques de cooperation permettent de mieux cerner le contexte dans lequel un protocole sera utilise. De ce point de vue, un systeme multi-agents de resolution de problemes est forme d'un ensemble d'agents ayant chacun a sa disposition, une bibliotheque de protocoles de cooperation. Chaque agent consulte sa bibliotheque pour guider son processus de cooperation avec les autres agents. Nous proposons donc, un modele d'agent capable d'interpreter le contenu de la bibliotheque et de controler l'execution des protocoles. Dans ce modele, l'interpretation des performatives de cooplas est guidee par les connaissances de cooperation de l'agent. Des mecanismes de raison-nement par defaut et de revision de connaissances sont alors proposees. Finalement, nous avons developpe un cadre de test (appele mascoof) en nous basant sur une architecture d'agent a trois niveaux : competence, cooperation et communication. Le niveau de cooperation constitue l'implementation du modele d'agent propose. Trois protocoles connus dans le domaine des sma ont ete implementes et testes dans mascoof.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 336 p.
  • Annexes : 244 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.