Etude statistique des effets de rugosite des grains de poussieres sur leurs proprietes optiques

par KARINE CHAMAILLARD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN-PIERRE J. LAFON.

Soutenue en 1999

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le rayonnement electromagnetique est dans beaucoup de cas physiques et astrophysiques le seul moyen de diagnostic sur la taille, la forme et la composition des grains de poussieres. Par une approche statistique nouvelle de la rugosite des grains, l'objectif de cette these est de quantifier les effets de surface des grains sur leurs proprietes optiques. Le rayonnement incident et diffuse est decrit en termes de parametres de stokes, le grain par une matrice de diffusion. Pour quantifier un effet de surface, une mesure de l'ecart a la sphericite (pour laquelle il existe la theorie de mie) s'est imposee comme point de depart. La methode statistique developpee ici repose sur une deformation aleatoire uniforme de la surface d'une sphere homogene, de taille comparable a la longueur d'onde du rayonnement incident, composee de glace d'eau, dont on calcule pour chaque simulation le degre de polarisation lineaire. Cette approche statistique et probabiliste particuliere permet de traiter l'ensemble de ces valeurs par une methode de noyaux et de determiner ainsi les courbes de densite de probabilite du degre de polarisation lineaire a chaque angle de diffusion. Cette etude a ete faite pour deux longueurs d'ondes proche i. R correspondant au domaine 1) ou la glace d'eau est transparente, 2) ou elle est absorbante. Dans ce travail, le grain est remplace par un ensemble de dipoles electriques macroscopiques par rapport aux atomes, et microscopiques par rapport au grain (methode d. D. A. ). Cette etude permet de differencier un effet de volume d'un effet de surface dans la polarisation du rayonnement diffuse : 1) sur la valeur moyenne de la polarisation, 2) dans l'allure des profils de densites de la polarisation montrant parfois meme un comportement non unimodal. Dans le cas ou la glace d'eau est absorbante, un decalage en angle de la valeur maximale de la polarisation est egalement observe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 p.
  • Annexes : 51 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site de Neuville.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS CERG 1999 CHA
  • Bibliothèque : Observatoire de Lyon. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : O6 CHA
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) CHA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.