Ecriture poétique, langue maternelle et langue étrangère : contribution à l'histoire de la poésie française

par Anne-Marie Lilti

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Daniel Delas.

Soutenue en 1999

à Cergy-Pontoise .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Poetic writing and foreign language


  • Résumé

    L'inscription de langues etrangeres dans la poesie francaise contemporaine invite a s'interroger sur le rapport du poete a sa langue maternelle et a sa langue d'ecriture. Pour comprendre la portee du multilinguisme poetique, il convenait de le replacer dans l'histoire de la conception qu'ont les poetes de leur langue, des autres langues et de la poesie. Aussi s'est-on efforce dans un premier temps de cerner le sens du multilinguisme dans la poesie medievale, les conditions de sa disparition du xvie au xviiie siecles, puis celles de sa reapparition timide et sporadique dans la seconde moitie du xixe siecle, notamment dans l'oeuvre de tristan corbiere. La seconde partie, entierement consacree au xxe siecle, met en evidence la part des avant-gardes dans l'evolution du concept de << langage poetique >> et de son rapport a la langue du quotidien au debut du siecle, puis son devenir dans les annees 60. Apres avoir fait plus precisement porter la reflexion sur le rapport a la langue maternelle, a la langue etrangere et a la langue d'ecriture chez armand robin et antonin artaud, on a etudie, comme exemplaires d'un multilinguisme se developpant dans le cadre d'une << etrangeification >> generalisee de la langue francaise, les oeuvres de deux poetes contemporains, denis roche et joseph guglielmi. Ces ecritures multilingues ultra-contemporaines temoignent de l'heterogeneite constitutive de toute parole : elles entrent en resonance tant avec les travaux de labov qu'avec la theorie du << rhizome >> de deleuze et guattari et la << poetique de la relation >> d'edouard glissant.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 v. (600 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 562-594

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL CERG 1999 FON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.