Le texte africain et ses référents

par Amina Azza

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Bernard Mouralis.

Soutenue en 1999

à Cergy-pontoise .


  • Résumé

    En 1488, quelques bateaux portugais abordaient sur la cote orientale de l'afrique. C'etait le premier contact du continent avec l'europe et le prelude a beaucoup de bouleversements. Pendant un siecle environ, l'entreprise coloniale s'est employee a s'expliquer pour convaincre le public du bien-fonde de ses agissements en afrique. Les discours se sont ajoutes aux discours. La litterature africaineest etroitement dependante de cet ensemble complexe de textes destines a cautionner les visees expansionnistes des puissances europeennes. Elle a repondu point par point a tous ces arguments, en s'y opposant souvent mais, elle s'est quelquefois approprie les arguments concus pour l'asservissement des peuples du continent en se contentant d'inverser les demonstrations. Nous distinguerons deux grandes parties dans cette recherche en englobant dans une meme perspective l'ensemble du continent et en etudiant plus particulierement 26 romans. La premiere sera consacree a ce que nous appelons les discours de la science, la seconde aux discours de la litterature. Nous abordons d'abord l'histoire puisque c'est le premier argument oppose aux peuples colonises decrits comme des peuples sans histoire. Les romanciers, dans leur quete d'identite vont tenter de reconstruire patiemment leur passe. Nous donnons quatre exemples de romans qui mettent au centre de leurs preoccupations, l'histoire sous tous ses aspects. Puis nous verrons l'ethnologie, science forgee pour la colonisation. Enfin, nous aborderons la psychanalyse, puisque le contexte colonial marque par la violence et l'injustice a fait naitre toutes sortes de situations pathogenes. Apres les independances, la situation sociale des pays du continent sombrant dans le chaos et l'anarchie, les representations de la folie se sont multipliees. La seconde partie traite de la litterature et d'abord du paratexte puisque c'est un element essentiel de valorisation de l'uvre et que les prefaces, les notes et les alentours du texte la mettent en scene. Puis nous verrons les rapports de la litterature orale et de la litterature ecrite pour en venir a l'intertextualite qui est en oeuvre dans tous les textes de la litterature africaine et qui nous semble une constante, surtout dans l'interaction avec les oeuvres canoniques des grands noms de la litterature coloniale, shakespeare, conrad et camus, souvent repris.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 v. (458 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 326 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL CERG 1999 AZZ

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.