LPV, une nouvelle technologie de validation du logiciel basée sur la programmation linéaire : application informelle "en éclaireur" à la génération de scénarios de test non triviaux pour les cartes à microprocesseur

par Christophe Broult

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Luc Lambert.

Soutenue en 1999

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Avec la generalisation de leur emploi et des exigences de qualite croissantes, la validation des systemes logiciels devient problematique. Les methodes formelles sont considerees comme la solution a utiliser pour verifier les systemes dits critiques. Toutefois, sauf dans des cas tres precis, elles n'ont jusqu'a present pas ete capables de faire face a la taille et a la complexite des applications industrielles. Parallelement au debut de cette these, lpv, une nouvelle technologie de validation du logiciel basee sur la programmation lineaire, naissait a l'universite de caen et nous avons participe a sa mise au point en travaillant pour le cnet caen a la modelisation d'une carte a microprocesseur dans le but de generer des scenarios de test non triviaux. Le premier chapitre presente le contexte et les techniques visant a ameliorer la qualite du logiciel. Il se termine en situant ce travail dans le monde des cartes a microprocesseur et en donnant les objectifs de la these. Apres avoir expose les principes de lpv, le deuxieme chapitre presente l'utilisation informelle en eclaireur de cette technologie dans le cadre de la generation de scenarios de test non triviaux pour les cartes a microprocesseur. L'objectif etait de voir les problemes rencontres lors d'une telle application. Les solutions ad hoc et pragmatiques proposees ont servi, d'une part, a definir les elements essentiels pour obtenir une technologie de validation applicable a des problemes industriels et, d'autre part, a alimenter le travail theorique qui a conduit l'ensemble de l'equipe lpv a produire des solutions praticables aux problemes souleves lors de ces experiences. Nous concluons la these en presentant des extensions necessaires pour faire de lpv un veritable outil de genie logiciel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 p.
  • Annexes : 115 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-1999-74
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-1999-74bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.