Purification et etude des effets electrophysiologiques de la ciguatoxine, c-ctx-1, isolee de poissons antillais

par MICHEL MARQUAIS

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JEAN PAUL VERNOUX.

Soutenue en 1999

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre etude montre que la ciguatoxine majeure des antilles la c-ctx-1, purifiee a partir du poisson caranx latus, engendre divers effets physiopathologiques dans les tissus isoles de la grenouille : 1) elle produit une legere depolarisation de la membrane nodale avec decharges de pa repetitifs et spontanes dans la fibre nerveuse myelinisee. Son absence de lavage montre que sa fixation est quasi irreversible. 2) elle multiplie par 2 le volume des nuds de ranvier des fibres nerveuses myelinisees mais pas quand les canaux na + dependants du potentiel sont bloques par la ttx, ce qui suggere un influx d'eau en reponse au na + entrant. D'ailleurs une solution hyperosmotique de d-mannitol supprime ces effets et les pa spontanes et repetitifs. Cela est a relier avec l'efficacite du traitement clinique de l'intoxication aux caraibes utilisant le d-mannitol en intraveineuse. 3) elle affecte la jonction neuromusculaire par une combinaison d'effets (i) pre-synaptiques, d'abord en augmentant la liberation de neurotransmetteur qui provoque des p. P. M. Repetitifs, avec ou sans stimulation, ce qui genere des pa et une activite musculaire contractile asynchrone puis en final en bloquant la liberation synchrone qui est sensible a la ttx. (ii) post-synaptiques, en generant directement une depolarisation membranaire du muscle et une activite contractile spontanee asynchrone dependante encore des canaux na +. 4) elle exerce un effet muscarinique sur l'oreillette isolee. Elle reduit de maniere dependante de la dose, la duree du plateau et de la phase de repolarisation du p. A. . Ces effets sont prevenus ou supprimes par de faibles concentrations de ttx (0,5 nm) qui bloquent seulement la reponse electrique des terminaisons nerveuses et par l'atropine, un inhibiteur des recepteurs muscariniques. Elle possede une action plus puissante sur le cur que sur la fibre nerveuse motrice. 5) en presence de ttx (0,5 nm), un effet de type -adrenergiques sur l'oreillette est revele. 6) les types m1 et m2 de recepteurs muscariniques ont ete identifies et jouent un role different dans la modulation de l'activite cardiaque. Le blocage des recepteurs m1 reduit principalement l'effet de la c-ctx-1 sur le plateau du pa et celui des m2 diminue l'effet sur la phase de repolarisation du pa sans affecter l'effet sur le plateau. En conclusion les effets decrits expliquent certains des symptomes de l'intoxication ciguaterique decrite aux antilles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 p.
  • Annexes : 253 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.