Etude de la dissociation d'un noyau borromeen a halo de deux neutrons : le 1 4be

par MARC LABICHE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Christian Le Brun.

Soutenue en 1999

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La mesure complete de la cinematique de la dissociation du 1 4be (a 35 mev/nucleon) a ete realisee. L'experience s'est effectuee au moyen du multidetecteur demon couple a un ensemble de telescopes si-csi sensibles en position. Les cibles de plomb pb et de carbone c ont ete utilisees afin de separer les contributions nucleaire et coulombienne du processus de dissociation. Pour faciliter la detection en coincidence des deux neutrons du halo, une recherche de la configuration optimale de demon a ete realisee. Parallelement, un filtre a ete construit pour rejeter les evenements de diaphonie au cours de l'analyse. Les performances du dispositif de detection et du filtre ont ete etudiees a l'aide de simulations reposant sur deux codes independants, menate et geant. Les sections efficaces de reaction et les distributions angulaires de neutrons ont ete mesurees pour l'6he, le 1 1li (egalement presents dans le faisceau) et le 1 4be, avec des resultats qui viennent confirmer le caractere halo developpe par le 1 4be. La comparaison entre les mesures effectuees avec la cible de c et celles effectuees avec la cible de pb ont permis d'isoler la contribution electromagnetique emd dans la dissociation sur le pb. La distribution angulaire des neutrons, obtenue avec la cible de c, suggere une dissociation via une resonance a basse energie du 1 3be, en accord avec les resultats preliminaires concernant la vitesse relative 1 2be-n. L'interferometrie d'intensite a permis d'extraire la distance moyenne separant les deux neutrons du halo pour chacun des trois noyaux, avec des resultats allant de 5,41,0 fm (pour le 1 4be) a 6,61,5 fm (pour le 1 1li). Le spectre de masse invariante du systeme complet 1 2be + n + n presente une structure relativement etroite a basse energie (e d e s. = 1,80,1 mev). La largeur, = 0,80,4 mev, et la vitesse relative entre le 1 2be et le centre de masse des deux neutrons sont coherentes avec l'image d'une dissociation passant par une resonance du 1 4be.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 p.
  • Annexes : 112 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.