Contribution a l'etude des interactions entre l'absorption de l'azote mineral, la mobilisation des reserves azotees et la croissance apres defoliation chez lolium perenne l.

par SAID LOUAHLIA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alain Ourry.

Soutenue en 1999

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez la majorite des especes fourrageres, la croissance de nouvelles feuilles apres defoliation depend largement de la mobilisation des reserves des tissus subsistant apres la coupe. L'hypothese selon laquelle une faible disponibilite en reserves azotees limite la production de biomasse au cours de la repousse a ete testee chez deux cultivars de ray-grass anglais (lolium perenne l. ). Le statut azote des plantes a ete prealablement affecte en limitant la nutrition azotee durant les 10 jours precedant la coupe. La croissance foliaire, l'absorption et al remobilisation de n estimees par marquage 1 5n sont affectees par le niveau de la nutrition azotee prealable. Pour le cultivar aberelan, soumis a un faible niveau de nutrition azotee avant la coupe, la production de biomasse foliaire et la translocation de l'azote absorbe vers les feuilles augmentent respectivement de 10 et 23% alors que la mobilisation des reserves n est diminuee de 56%. A l'inverse, la production de biomasse foliaire apres la coupe et la translocation de l'azote nouvellement absorbe vers les feuilles sont respectivement reduites de 23 et 21% chez le cultivar cariad. Le cultivar aberelan dont le statut azote est sub-optimal, presente une augmentation de la vitesse d'absorption du no 3 - apres une defoliation et une faible teneur racinaire en acides amines libres. Ces resultats, de meme que ceux obtenus par apport externe d'acides amines suggerent que l'inhibition de l'absorption du nh 4 + et du no 3 - apres defoliation resulte d'une augmentation du pool d'acides amines circulants au sein de al plante. L'absorption de n par les plantes dont le statut azote est optimal peut etre stimulee par un apport externe de saccharose alors que le glucose et le fructose, meme phosphoryles, n'ont pas d'effet. La concentration en proteines solubles des gaines foliaires et des racines diminuent apres la defoliation, uniquement si le statut azote de la plante est optimal. L'analyse de ces proteines en sds-page suggere que trois polypeptides de 55, 36,6 et 24 kda peuvent jouer un role dans la mise en reserve de n. Ils sont cependant peu abondantes que ce soit pour des plantes cultivees en conditions controlees ou en conditions de plein champ. Une derniere experimentation utilisant des plantes cultivees en peuplement dense et en conditions de plein champ demontre que l'origine de l'azote foliaire au cours de la repousse (provenant soit des reserves soit de l'absorption) est identique a celle rapportee pour des plantes isolees et cultivees en conditions controlees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 111 p.
  • Annexes : 224 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.