Etude de l'apoptose et du role neuroprotecteur du nerve growth factor (ngf) lors d'une ischemie cerebrale focale permanente chez la souris

par Christelle Guegan

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Brigitte Sola.

Soutenue en 1999

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lors de pathologies, les cellules nerveuses peuvent mourir par apoptose, forme de mort programmee necessitant des processus cellulaires actifs. Les mecanismes moleculaires de la mort neuronale apres ischemie cerebrale sont encore mal connus ; nous les avons etudies dans un modele d'ischemie focale permanente realisee par electrocoagulation de l'artere cerebrale moyenne chez la souris. La perte neuronale touche exclusivement le cortex temporo-parietal gauche. Notre etude montre que des neurones dans la zone infarcie presentent des caracteristiques morphologiques et biochimiques de l'apoptose. Cette mort est une composante importante de la perte neuronale puisqu'elle participe a l'expansion de l'infarctus. L'etude de l'expression d'une proteine de regulation du cycle cellulaire, la cycline d1, ainsi que du facteur de transcription c-jun, montre que ces proteines peuvent constituer des mediateurs de la mort neuronale. Dans ce modele, plusieurs voies neuroprotectrices non exclusives sont recrutees : anti-apoptotique (expression de bcl-2), anti-oxydante (activite enzymatique de la glutathion peroxydase), et neurotrophique (augmentation du contenu en nerve growth factor (ngf). L'expression des recepteurs de basse (p75 n t r) et de haute (trka) affinite pour le ngf est induite dans les neurones corticaux apres ischemie. P75 n t r serait plutot associe a un signal de mort apoptotique, contrairement au recepteur de haute affinite. L'utilisation d'une lignee de souris transgeniques (tg) dans lesquelles le transgene codant pour le ngf est inductible notamment par un choc ischemique montre que ces souris presentent une reduction de 40% du volume de l'infarctus par rapport a des souris sauvages (wt), ainsi qu'une diminution de 30% de la densite de profils apoptotiques. De plus, ces souris possedent une resistance intrinseque aux chocs oxydatifs, et un pool energetique plus eleve que les souris wt. La modulation de l'apoptose observee chez les souris tg apres ischemie pourrait etre en relation avec l'augmentation de l'activite de la mn sod, enzyme anti-oxydante possedant aussi une action anti-apoptotique. Ces resultats soulignent la complexite des mecanismes neuroprotecteurs mis en jeu apres ischemie cerebrale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p.
  • Annexes : 374 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.