Etude et developpement d'un dispositif non interceptif de mesure d'intensite du faisceau du ganil de haute resolution et de haute precision

par GEOFFROY ETAIX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de ERIC BARON.

Soutenue en 1999

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mesure de l'intensite du faisceau du ganil (grand accelerateur national d'ions lourds, caen) est un moyen de regler et surveiller l'accelerateur. Tout le long des lignes de transport du faisceau d'ions, l'intensite est continument mesuree a l'aide de transformateurs d'intensite basse frequence. Bien qu'optimisees, les performances ne sont pas satisfaisantes pour determiner avec precision les rendements de l'accelerateur. Une etude preliminaire a permis de montrer que les seuls capteurs envisageables au ganil sont des capteurs sensibles au champ magnetique (transformateur d'intensite) et au champ electrique (sonde capacitive). L'etude theorique cherchant a connaitre la tension de sortie de ces deux types de capteurs en fonction des caracteristiques du faisceau (intensite, forme, vitesse) permet de definir un traitement du signal qui repond aux specifications visees. Pour chaque dispositif, ces calculs sont valides experimentalement. Par ailleurs, le probleme d'etalonnage de la mesure en ligne ou hors ligne a ete souleve. Une optimisation de la chaine de mesure est presentee en fonction des specificites visees. Les differents tests ont permis de degager les reelles caracteristiques de la mesure d'intensite et de choisir un dispositif approprie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 107 P.
  • Annexes : 64 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-1999-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.