La lecture a l'epreuve d'hamlet ou contribution aux theories de la lecture

par Yannick Butel

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Gérard-Denis Farcy.

Soutenue en 1999

à Caen .


  • Résumé

    Parce que la resistance de la langue a devenir l'instrument de la pensee introduit un ecart entre la representation de la pensee et celle-ci, la lecture devient l'espace et l'instant d'une incertitude. La commence l'interpretation et le travail du lecteur qui mettent le sens a l'epreuve. Relisant hamlet, c'est ce mouvement de la lecture qui a ete observe. La reference a l'oeuvre et a la structure du texte ne pouvant etre la seule source du sens, le concept de voix, developpe par l'hermeneutique chez p. Ricoeur et h. G. Gadamer, associe a la reflexion de m. Foucault sur les formations discursives, a permis de minimiser les influences theoriques qui melent le texte a la vie de son auteur, a la subjectivite du lecteur, a l'inconscient de l'un et de l'autre. Ces objections se retrouvent dans la troisieme partie consacree a la critique hamletienne en francais. Au terme de cet examen, une autre lecture d'hamlet est proposee qui tente d'eviter toute homologie entre le discours critique et le texte. En definissant les conditions d'emergence des enonces, en montrant combien a l'interieur de tout systeme de communication les contraintes pesent sur toute situation discursive, une histoire de la langue est degagee qui est aussi celle d'hamlet. Au seuil de cette etude, la lecture doit etre envisagee comme une langue mineure, une archeologie, un exercice d'ajustement, entrepris par la communaute theatrale, qui configure la representation a venir et toute representation scenique.


  • Résumé

    Language does not easily an instrument of thought. Because this resistants creates a gap between thought and the representation of it, reading becomes a space and a moment of uncertainty. This is where interpretation and the reader's work start, putting reading to the test. It's this movement of reading which was observed on reading hamlet. Because referring to the work and the structure of the texte cannot be only source of meaning, the voice concept, developed by hermeneutics in paul ricoeur and hans georg gadamer's works, together with michel foucault reflexions on speech formations, allowed to minimise the theoretic influences which mix the texte to its author's life, the reader's subjectivity and their unconscious. These objections can be found un the third part, devoted to the critical analysis of hamlet in french. At the end of this essay, another reading of hamlet is suggested which tries to avoid the homology between a text and a critical speech. Defining the conditions in which uterrances are produced, showing how important constraints are in any communic syst on any speech situation, a history of language is formulated which is also that of hamlet. After this study, reading must be seen as a minor language, an archeology, a piece of adjusting, undertaken by the theater community, determining any representation on stage.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de Caen à Caen et par Publication des universités de Rouen et de Havre

Vous comprenez Hamlet ? : l'effet de cerne II


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 570 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 250 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de Caen et par Publication des universités de Rouen et de Havre à Caen

Informations

  • Sous le titre : Vous comprenez Hamlet ? : l'effet de cerne II
  • Dans la collection : Bibliothèque du pôle universitaire normand
  • Détails : 1 vol. (226 p. - [16] p. de pl.)
  • ISBN : 2-84133-230-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 213-223. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.