Theorie des jeux cooperatifs et choix social : coeur et ensemble de stabilite

par MATHIEU MARTIN

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Maurice Salles.

Soutenue en 1999

à Caen .


  • Résumé

    L'objet de cette these est d'analyser deux concepts de solution de la theorie des jeux cooperatifs et du choix social : le coeur et l'ensemble de stabilite. Le coeur, c'est-a-dire l'ensemble des options non-dominees, peut etre vide ce qui constitue sa principale faiblesse. Nous montrons, a l'aide d'une ap♭ proche probabiliste, que sa vacuite, bien que possible, est rare. L'ensemble de stabilite ale meme defaut que le coeur si l'indifference dans les preferences est admise. Nous donnons alors un resultat equivalent a celui de nakamura pour les jeux a quota puis nous montrons que la probabilite d'obtenir un ensemble de stabilite vide est infinitesimale. Enfin, en excluant l'indifference des preferences individuelles, l'ensemble de stabilite peut etre considere comme une correspondance de choix social. Nous montrons dans ce cadre que cet ensemble selectionne les options de maniere differente des autres regles de choix social usuelles et qu'il verifie fort peu de proprietes normatives telles que la condition de pareto ou celle du perdant de condorcet.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 87 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.