Contribution a l'etude des multiplicateurs de frequence en ondes millimetriques. Application aux multiplicateurs en technologie quasi-optique

par JEAN-LUC LE BRAS

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Serge Toutain.

Soutenue en 1999

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le developpement des systemes aux longueurs d'onde millimetriques s'est considerablement accelere durant les dix dernieres annees. Ce developpement est en grande partie motive par l'encombrement du spectre aux frequences basses et par le gain en terme de poids, de taille et de bande passante que promettent les systemes millimetriques. Cependant, la generation de puissance a ces longueurs d'onde pose encore probleme a l'heure actuelle : les tubes a vide ne peuvent etre employes dans les applications envisagees en raison notamment de leur encombrement et des tensions d'alimentation elevees qu'ils requierent. D'autre part, les puissances moyennes delivrees par les composants a etat solide chutent rapidement des que l'on depasse typiquement 100 ghz. Pourtant, leur fiabilite et leur longue duree de vie encouragent leur utilisation, en particulier pour des applications spatiales. L'une des seules solutions envisageables pour disposer d'une source performante en ondes millimetriques est donc de combiner un oscillateur basse frequence a un ou plusieurs multiplicateurs harmoniques. En ce qui concerne le support de transmission, les techniques guides d'onde sont encore largement employees pour les radiometres millimetriques et submillimetriques, mais leurs dimensions reduites posent un probleme au niveau de la realisation meme du guide et de l'integration des composants actifs qui devient alors tres delicate. C'est dans ce contexte que se situe ce travail de these. Il apporte une contribution a l'etude des multiplicateurs de frequence aux longueurs d'onde millimetriques, en comparant une approche hybride classiquement utilisee en plus basse frequence a une approche quasi-optique issue du domaine submillimetrique. Nous presentons notamment la realisation d'un doubleur de frequence 30/60 ghz planaire en technologie multicouche et d'un doubleur 38/76 ghz en technologie quasi-optique. Nous tentons d'apporter une reponse quant a la viabilite de l'une et de l'autre pour la realisation de sources de puissance en ondes millimetriques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 p.
  • Annexes : 92 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.