Le recours à l'avortement provoqué au Togo : mesure et facteurs du phénomène

par Kojopatapa Amégée

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Chantal Blayo.

Soutenue en 1999

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    Cette etude est destinee a definir la place de l'avortement provoque dans les modes de prevention des naissances au togo. Elle a permis de donner une mesure de l'ampleur des avortements provoques dans ce pays. Estimer avec precision cette prevalence est une tache difficile, de par la nature du sujet et en raison des caracteristiques du milieu dans lequel se deroule le phenomene. Pour y parvenir et pour que ce travail soit le plus original possible, nous nous sommes appuyes sur trois enquetes, dont deux se sont deroulees dans trois centres de planification familiale, et la troisieme, au sein d'une population de collegiennes. Nous avons fait le bilan de la planification familiale au togo et ensuite etudie le recours a l'avortement. Le contexte dans lequel se deroule le phenomene se caracterise par de profonds changements qui secouent la famille et une evolution des structures familiales vers plusieurs formes d'organisation inedites. L'avortement provoque demeure au togo un acte criminel puni par la loi de 1920 et celle du 16 mai 1984, relative a la protection des filles et garcons regulierement inscrits dans un etablissement scolaire. La diffusion de la contraception se fait de deux manieres, d'abord informelle a travers la vente sur les marches et autres endroits de toute une gamme de produits supposes contraceptifs et/ou abortifs, ensuite formelle grace au circuit moderne de distribution. L'offre de planification est tres insuffisante par rapport a la demande, surtout de celle venant des jeunes. Les methodes les plus recommandees et les plus prescrites sont l'injection (injection de depo provera), le sterilet ou diu et le norplant. Au total, nous estimons, en comparant tous nos resultats, a un avortement en moyenne par femme le nombre total d'avortements subis par les femmes togolaises de 35 ans et plus. Ce nombre pourrait augmenter jusqu'a deux si, la pratique contraceptive ne s'ameliorait pas. Nous avons aussi releve une tendance a une augmentation du recours ces dernieres annees. Notons toute fois que ce recours est assez massif chez les collegiennes enceintes en raison de leur crainte de devoir quitter l'ecole. Cette frequence chez les collegiennes peut donc etre considerer comme un maximum.

  • Titre traduit

    The recourse to abortion in Togo : measure and factors of phenomenon


  • Résumé

    This research in ends to define the importance of abortion in togo's methods of births' prevention. It has permitted to give a volume's measure of provoked abortions in that country. Valuing with accuracy this prevalence is a fastidious task, because of the subject's nature and in consideration of environment's specifics in which the phenomenon takes place. To succeed, and for the studies to be the most original as possible, we relied on three inquiries, including two which took place in three family planing centres, and the third one in a middle schoolgirl population. We have made the statement of family planing in togo and then studied the recourse of abortion. The context in which unfolds the phenomenon is distinguished by deep changes which shake the family and by evolution of family's structures towards several shapes of unpublished (new) organisations. Provoked abortion remains in togo a criminal act punished by the law of 1920 and by the one of may 16th 1984, relative to protection of girls and boys who are validly registered in school. Diffusion of contraception is done by two ways in togo, an informal one through the sale, on open markets and other places, of a large range of products supposed to be contraceptives and/or abortives, and a formal one owing to the distribution's modem circuit. Offer of planing is very insufficient compare to demand, especially for the one coming from young people. The most recommended methods and the most prescribed ones are injection, infra-uterine apparatus and norplant. Finally, we estimate, comparing all results, to one abortion in average per woman, the number of abortions submitted by women of 35 years old and more in togo. This number could increase to two if the contraceptive use don't get any better. We have also noticed an increase trend to abortion's recourse this last few years. However, we have to stress that the use of provoked abortion is huge for pregnant schoolgirls because of their fear to be compelled to leave school. This schoolgirls' frequency recourse can be considered as a maximum.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (440 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie 138 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%99-21
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque des Centres de recherches en droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE-23
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : J5 AMEG 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999BOR40021
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.