Trésor, Banque de France et politique monétaire de la France entre 1914 et 1928

par Bertrand Blancheton

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Charles Asselain.

Soutenue en 1999

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    Cette recherche analyse l'influence reciproque du tresor et de la banque de france sur la politique monetaire de la france entre 1914 et 1928. Elle defend l'idee d'une perte du pouvoir monetaire par la banque de france a partir de 1914. Par ses demandes d'avances directes, le tresor commande d'abord, pour une large part, la creation monetaire ; par l'importance de sa dette flottante, il paralyse ensuite toute action de la banque par le traditionnel canal du refinancement. Ce n'est qu'a partir de la stabilisation poincare (juillet 1926) a la faveur d'une relachement de la contrainte de tresorerie que la banque de france retrouve une autonomie operationnelle forte. Sur la base de l'exploitation de sources d'archives originales, ce travail met a jour les conceptions monetaires des responsables du tresor et de la banque. Il met ainsi en exergue la rupture du consensus monetaire a partir de 1922. A cette date, devant la defaillance financiere averee de l'allemagne et face au caractere de plus en plus difficilement soutenable de la dette publique francaise, les dirigeants du tresor recommandent de renoncer au retablissement de l'ancienne definition metallique du franc, de rompre avec la politique de deflation officiellement en vigueur, puis d'operer une stabilisation/devaluation du franc. L'inertie des mentalites dans l'opinion et l'attachement de la banque de france a la preservation de la valeur de son billet contribuent a isoler le tresor : il n'est pas entendu. Pourtant si ses conseils avaient ete ecoutes, ils auraient sans doute permis d'eviter deux episodes de tension aigue de l'histoire monetaire francaise : les faux bilans de la banque et la crise du franc de 1925-1926. L'idee d'une stabilisation ne fait son chemin qu'a partir de 1925, lorsque les turbulences monetaires menacent de se retourner contre l'activite economique. En juin 1926, lorsque le gouvernement se decide enfin a preparer une stabilisation, il revoque les dirigeants de la banque et installe a sa tete des hommes acquis a cette idee. Des lors, les responsables du tresor et de l'institut d'emission militent ensemble en faveur d'une stabilisation de fait (decembre 1926) puis d'une stabilisation de droit du franc (juin 1928).


  • Résumé

    The purpose of this contribution is to analyse the influence of treasury's responsables and bank of france's responsables on french monetary policy between 1914 and 1928, during an impure flotting exchange rate period. Indeed this period is the beginning of the modern international finance. The principal idea is : bank of france lose monetary power at the begining of the great war and find this power during the poincare's stabilisation. Bank of france was not independante between 1914 and 1926 because french treasury determine monetary creation and public debt service paralyse bank of france action by the traditional instrument of interest rate. At the final, this contibution analyse the economic consequences of poincare's stabilization especially on foreign trade. We attempt to show that the french franc revaluation did no affect the evolution of exports. This revaluation was not the cause of the severe recession at the begining of 1927. It was not cause decline of french exports at the end of 1928 and poor performance in traditional sectors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (523 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%99-20
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD 07-1999-3-A
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 07-1999-3-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.