Datation des archéomatériaux par luminescence stimulée thermiquement et optiquement : TL et OSL de silicates ou de carbonates ; est-il possible de substituer un éclairement à la chaleur pour lire le temps ?

par Emmanuel Vartanian

Thèse de doctorat en Physique appliquée à l'archéologie

Sous la direction de Max Schvoerer.

Soutenue en 1999

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La datation par thermoluminescence (tl), developpee depuis la fin des annees 60 a l'universite de bordeaux, est, avec le radiocarbone (c14), l'une des principales methodes utilisees en archeologie. Elle est ici appliquee sur des ceramiques, et sur des carbonates de calcium chauffes dans le passe, de neogenese ou exposes a la lumiere. Parmi les resultats obtenus, on peut retenir les datations relatives a la neolithisation du sud de l'italie vers 6000 200 av. J. C. (matera-trasano), a l'occupation protohistorique de la presqu'ile de sorrento (piano di sorrento-la trinita), vers 2400 250 av. J. C. , et a la culture moche du nord du perou (tombe du pretre de sipan) qui appartiendrait au 8 e m e siecle et non pas au 3 e m e comme l'unique donnee c14 le suggerait. Par ailleurs, la possibilite de bloquer la modification structurale des carbonates sous l'effet de la chaleur (decarbonatation) en etudiant la tl en atmosphere de co 2, autorise leur datation ; les essais realises sur des pierres de foyer de combe-sauniere (dordogne) sont encourageants. Nous avons egalement explore la possibilite de vider les memoires des cristaux en substituant de la lumiere (optically stimulated luminescence, osl) a la chaleur (tl). Pour cela, un appareillage original permettant la selection des photons d'excitation dans le visible, a ete realise. Nous avons etudie differents phenomenes lies a l'eclairement, l'irradiation et le chauffage de cristaux extraits de terres cuites archeologiques et de quartz geologiques ou de synthese. Pour ce cristal, a partir de l'identification des impuretes associees aux centres luminogenes et centres pieges responsables de la tl ou de l'osl, nous avons pu determiner le role different joue par les ions compensateurs de charge alcalin (li +, na +,) et hydrogene (h +, i. E. Oh ) ; il a egalement ete possible de modeliser differents phenomenes observes en osl. Enfin, un protocole de datation par osl, susceptible de conduire a des resultats justes et precis, a ete elabore.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (364 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.349-364

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.