La farnesylpyrophosphate synthase de calamondin : caractérisation moléculaire, expression et localisation cellulaire

par Bénédicte Coulary

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de JEAN PIERRE CARDE.

Soutenue en 1999

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le calamondin (citrofortunella mitis rutacees), est une plante a essence dont le systeme secreteur est constitue de poches secretrices localisees principalement dans l'epicarpe du fruit et le mesophylle des feuilles. Ces poches contiennent des composes terpeniques volatils. Afin de mieux comprendre les mecanismes controlant la biosynthese de ces composes, et notamment celle des sesquiterpenes, une etude portant sur la farnesyl pyrophosphate (fpp) synthase, prenyltransferase assurant la formation d'un intermediaire en c15, a ete entreprise. Nous avons tout d'abord isole, par criblage d'une banque adnc de jeunes fruits, un adnc de 1392 pb dont le cadre de lecture code pour une proteine de 341 acides amines correspondant a une fpp synthase. La fonction de la proteine codee par cet adnc a ete determinee par un test enzymatique. Cet adnc a ete utilise pour des etudes de southern blot et de northern blot. Ces dernieres ont montre que les arnms fpp synthase sont fortement exprimes dans les ovaires, les jeunes fruits puis les fruits murissants et murs, et les feuilles de 1 cm. Des experiences d'hybridation in situ ont egalement ete menees afin de determiner le ou les tissus associes a l'expression des arnms fpp synthase observee en northern blot. Dans les fruits jeunes, ces arnms ont une localisation tres large, avec une concentration particuliere dans certains tissus ayant une fonction secretrice non terpenique. Les poches de secretion accumulant des terpenes volatils ne sont pas marquees. La localisation des arnms a ete suivie au cours du developpement du fruit. De plus, des anticorps polyclonaux obtenus dans deux animaux differents ont ete utilises pour definir le site de synthese du fpp par immunocytochimie en microscopie electronique. Il existe une bonne correlation entre ces observations et celles realisees en hybridation in situ, a une forte expression des arnms fpp synthase etant associee une accumulation de la proteine. Il ne semble pas y avoir de relation entre la fpp synthase clonee au cours de ce travail et la biosynthese des terpenes volatils du calamondin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2129
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 2129
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.