Structure et dynamique de la texture ognon des phases lamellaires lyotropes

par Jacques Leng

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Frédéric Nallet.

Soutenue en 1999

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les phases lamellaires lyotropes sont constituees d'un empilement periodique de membranes de molecules tensioactives. Soumise a un ecoulement de cisaillement, ces phases presentent divers etats d'orientation des membranes, avec en particulier, un etat de vesicules multilamellaires monodisperses en phase compacte. La taille et l'organisation de ces vesicules etant fixees par les parametres experimentaux, cet etat offre une texture parfaitement controlee de la phase lamellaire. Dans une premiere partie, l'organisation spatiale des vesicules a ete determinee par diffusion du rayonnement a des echelles fort differentes. Nous opposons une organisation amorphe a une organisation ordonnee du positionnement spatial des vesicules. Nous avons ensuite caracterise, par des mesures mecaniques, l'elasticite de ces deux organisations. Si l'elasticite de la texture amorphe peut etre decrite comme celle d'une mousse, celle de la texture ordonnee est sensiblement independante de la taille des vesicules, remettant en cause la description de la contribution du desordre a l'elasticite de ce materiau. Nous avons ensuite caracterise la dynamique de la texture amorphe d'ognon. Sondee par diffusion quasi-elastique de la lumiere, cette texture presente deux dynamiques. La plus rapide correspond a la dynamique de fluctuation des membranes et son analyse permet la mesure des proprietes elastiques de la phase lamellaire. La dynamique lente correspond probablement a une dynamique de reorganisation de ce materiau desordonne. Enfin, dans une derniere etude, nous avons etudie la cinetique de regonflement de vesicules compressees par l'ecoulement. L'identification des mecanismes de regonflement a ete rendue possible par le couplage de differentes techniques experimentales. Le mecanisme le plus lent consiste en la permeation du solvant au travers de canaux connectant les membranes. Un modele simple nous a permis d'estimer l'evolution de la densite de ces defauts avec la temperature.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2140
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 2140
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.