Interaction magnétique 4f-3d et 4f-radical organique dans des composés moléculaires : approche expérimentale et théorique

par Myrtil Kahn

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux. Chimie du solide

Sous la direction de Olivier Kahn.

Soutenue en 1999

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre de l'etude des proprietes magnetiques de composes moleculaires contenant des ions de terre-rare en interaction avec un autre porteur de spin. Les ions de terre-rare paramagnetiques possedent un moment orbital non nul (a l'exception du gd i i i). La susceptibilite magnetique de composes contenant un de ces ions est la superposition de deux phenomenes : la depopulation thermique des niveaux stark et l'interaction magnetique. La nature de l'interaction magnetique entre de tels ions et un autre porteur de spin (ion de transition ou radical organique) a ete mise en evidence. Une methode experimentale a ete developpee. Elle consiste a s'affranchir de la contribution paramagnetique intrinseque de la terre-rare, l n, dans son champ de ligand. Cette contribution est obtenue a partir de composes isostructuraux ou la terre-rare est dans un environnement diamagnetique. La difference entre les susceptibilites magnetiques ( mt = mt l nt) permet de mettre en evidence la nature de l'interaction magnetique. Les proprietes magnetiques de deux series de composes ont ete etudiees par cette methode. Les premiers sont des composes monodimensionnels dont la structure est de type echelle et mettent en interaction les ions de terre-rare avec un metal de transition (cu i i ou ni i i). Des interactions ferromagnetiques ont ete observees pour ln i i i = gd i i i, tb i i i et dy i i i. La seconde serie est constituee de composes finis mettant en jeu un ion de terre-rare avec deux radicaux organiques de type aminoxyle. Des interactions antiferromagnetiques ont ete mises en evidence pour les ions de terre-rare de la premiere partie de la serie (ce i i i a sm i i i) et des interactions ferromagnetiques ont ete observees pour la seconde moitie de la serie (gd i i i a ho i i i). Une approche theorique a egalement ete developpee pour une analyse quantitative des interactions magnetiques dans ces composes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTA 2120
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTRA 2120
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.