Approche cellulaire du fonctionnement hydrique de la region mobile de la tige volubile de phaseolus vulgaris l

par SYLVIANE COMPAROT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-Marie Badot.

Soutenue en 1999

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le mouvement revolutif de la tige volubile de phaseolus vulgaris trouve son origine dans des variations partiellement reversibles du volume des cellules de la zone de courbure, elles-memes correlees a des changements dans la distribution du potassium. La permeabilite hydrique osmotique (p o s) de protoplastes epidermiques et parenchymateux issus de la zone de courbure a ete mesuree. La majorite des protoplastes epidermiques (90%) presentent des valeurs de p o s faibles, alors que 40% des protoplastes parenchymateux presentent des valeurs de p o s elevees. Les flux hydriques peuvent etre facilites dans le parenchyme par la presence d'aquaporines. Par contre les flux hydriques se feraient essentiellement par la voie symplastique dans l'epiderme. Des homologues de canaux hydriques ont ete recherches a l'aide d'un antiserum anti--tip. Une proteine intrinseque et hydrophobe d'environ 20 kda est detectee dans la fraction enrichie en membrane plasmique ainsi que dans la fraction enrichie en endomembranes. La presence d'un tel homologue d'aquaporine n'est toutefois pas specifique de la zone de courbure. Enfin, une caracterisation partielle de l'atpase de la membrane plasmique de cellules de la zone de courbure de la tige de phaseolus vulgaris fait ressortir une forte sensibilite vis-a-vis de la concentration en potassium. Il est conclu que la presence d'un homologue d'aquaporine ainsi que les proprietes de l'atpase de la membrane plasmique peuvent etre correlees a la croissance, et participer ainsi au mecanisme du mouvement revolutif.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 p.
  • Annexes : 180 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.