Analyse fonctionnelle et cytomorphologique de la reorganisation neuronale dans le bulbe olfactif de souris adultes

par Vincent Michel

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de François Math.

Soutenue en 1999

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le systeme olfactif possede des capacites de reorganisation neuronale uniques au sein du systeme nerveux central (snc). Au cours de notre travail, nous avons mis en evidence, dans le modele murin, l'existence d'une plasticite fonctionnelle remarquable, au niveau des principaux neurones du bulbe olfactif (bo). Nous avons montre, in vivo, par la mesure reguliere de potentiels de champs induits par des stimulations odorantes, que les cellules mitrales sont capables de recuperer des activites fonctionnelles normales 1 mois apres la destruction des neurones sensoriels afferents a l'aide d'une solution de znso4. De maniere originale, montre que par rapport a une deafferentation bilaterale, la destruction unilaterale des neurones recepteurs de la muqueuse olfactive engendre une cinetique de recuperation fonctionnelle plus rapide au niveau du bo situe du cote lese. Afin d'etudier l'influence des projections d'origine centrale sur ces phenomenes de reorganisations neuronales, nous avons mis au point des modeles permettant la mesure de l'activite fonctionnelle des cellules mitrales in vitro, isolees du reste du snc. Parallelement aux mesures des variations de l'activite fonctionnelle, nous avons observe, dans les bo, des phenomenes de reorganisations cellulaires consecutifs a la destruction des neurones sensoriels. Quelques heures apres l'application de znso4, des cellules post-mitotiques de nature neuronale apparaissent a la peripherie des glomerules puis migrent de maniere centripete vers les couches plus profondes du bo. Enfin, nous avons montre que l'activite fonctionnelle des cellules mitrales est soumise a l'influence de divers facteurs egalement susceptibles de moduler les capacites de reorganisations precedemment evoquees. Nous avons ainsi mis en evidence les proprietes inhibitrices de l'activite electriques deutoneuronales engendrees par un neuropeptide implique dans le controle de la neurogenese : la somatostatine. Nous avons enfin montre que l'activite electrique des cellules mitrales peut etre modulee par des facteurs genetiques. Nous constatons que les proprietes fonctionnelles des deutoneurones sont significativement alterees chez les mutants neurologiques de types staggerer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 p.
  • Annexes : 200 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.