La gestion des préférences en logique des défauts

par Farid Benhammadi

Thèse de doctorat en Sciences et techniques. Chimie

Sous la direction de Torsten Schaub et de Bernard Levrat.

Soutenue en 1999

à Angers .


  • Résumé

    Ce travail porte sur la gestion des préférences explicites en logique des défauts et nous nous sommes essentiellement intéressés à la problématique de déduction automatique. Pour ce faire, nous avons défini une nouvelle approche pour caractériser les extensions prioritaires pour les théories de défauts ordonnés. De cette facon, nous avons obtenu deux résultats : un nouveau calcul d'extensions prioritaires qui nous a permis d'avoir une méthode de calcul d'extensions plus efficace, une approche du raisonnement crédule en logique des défauts ordonnée basé sur deux schémas de vérification différents. Le premier s'appuie sur un algorithme de transformation de preuves classiques en preuves prioritaires et le second sur la préservation de priorités et des ensembles de blocage de défauts. Nous montrons enfin comment la technologie Prolog peut être utilisée pour implanter le raisonnement crédule en logique des défauts avec priorités.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-182

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre de recherche en informatique de Lens. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : THE 99 BEN

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1999-BEN
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.