Equations aux differences et fonctions representatives

par NICOLAS MARTEAU

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Jean-Jacques Loeb.

Soutenue en 1999

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail porte sur la notion d'equations aux differences, c'est a dire toute relation verifiee par les translatees d'une fonction f. On montre que toute fonction de n variables verifiant un systeme de n + 1 equations aux differences, est un polynome exponentiel (une fraction exponentielle quand les coefficients des equations sont des polynomes), a condition que les pas des equations verifient une certaine condition generique. Les fonctions representatives generalisent la notion d'equation aux differences a pas recurrents pour les groupes de lie. Une fonction f etant dite h-representative quand l'espace vectoriel engendre par les h-translatees de f est de dimension finie. La question est alors la suivante : quelles sont les conditions sur le sous-groupe h de g de facon que toute fonction continue (holomorphe dans le cas complexe) h-representative soit g-representative ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 90 p.
  • Annexes : 20 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.