Synthese regiospecifique et etude des proprietes amphiphiles de nouveaux derives d'erythritol, de threitol, de glycerol et de ribitol, racemiques et optiquement purs

par SABRINA BACHIR LESAGE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Pierre Villa.

Soutenue en 1999

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail decrit la synthese regiospecifique et l'etude des proprietes physico-chimiques de 15 nouvelles familles de glucidoamphiphiles de type x-o-alkyle derives de l'erythritol, de threitol, de glycerol et de ribitol dans lesquels x designe la position du groupement o-r sur le substrat glucidique. Dans une premiere partie, nous decrivons la synthese de derives racemiques d'erythritol, de threitol et de glycerol pour lesquels nous avons mis au point des strategies de syntheses regiospecifiques afin d'obtenir des composes monoalkyles en position primaire ou secondaire. Dans l'objectif de realiser une etude comparative des proprietes mesophasiques des derives racemiques et optiquements purs, nous decrivons dans une deuxieme partie la synthese des analogues optiquement purs de configuration d. A cette fin, nous avons mis au point des strategies de synthese originales, a partir d'un substrat commun : le d-xylose. Nous nous sommes bases sur la configuration des carbones c-2 a c-4 de ce pentose naturel qui apres : - fonctionnalisation et coupure oxydative de la liaison c-1,-c-2, conduit aux d-threitols ; - inversion de configuration du carbone c-3-oh et coupure oxydative de la liaison c-1, c-2 conduit aux d-erythritols ; - fonctionnalisation et coupure oxydative des liaisons c-1, c-2 et c-2, c-3, conduit aux d-glycerols. L'un des intermediaires de cette sequence (5-o-n-alkyl-1,2-o-isopropylidene--d-ribofuranose) a permis d'obtenir aussi les 5-o-r-d-riboses et les 5-o-r-d-ribitols, un autre intermediaire (3-o-n-alkyl-5-o-benzyl-d-ribofuranose) a permis d'obtenir les 3-o-r-d-riboses et les 3-o-r-ribitols. Dans la troisieme et derniere partie, l'etude des caracteristiques amphiphiles telles que cmc, hlb et temperatures de transitions de phases thermotropes et lyotropes, a montre que ces parametres dependent du nombre de groupements hydroxyle et de la longueur de la chaine alkyle mais principalement de la configuration du substrat et de la position de la queue hydrophobe sur ce dernier. Nous avons egalement trouve des differences significatives au niveau des temperatures de transition de phases thermotropes et lyotropes entre les derives racemiques et les derives optiquement purs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 p.
  • Annexes : 206 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.